Notre Blog Actualités



Posté le 26 fvrier 2014 - Rubrique Culture et patrimoine

C'est du mercredi 5 au samedi 15 mars que se déroulera la semaine culturelle diocésaine, qui aura cette année pour thème "les mots".

 

 

« La Semaine des mots »

Pourquoi avons-nous centré ce temps sur « les mots », sur « la semaine des mots », sur « la ronde des mots qui parlent » ?

 

 

-  Souvent nous prenons les mots à la légère. Leur côté logorrhéique nous donne à penser qu’ils perdent leur sens. Des expressions populaires nous disent qu’on emploie des « mots à tort et à travers » ; « pour tout dire et ne rien dire »… Les mots s’envolent…

- Mais nous prenons aussi conscience du poids des mots, de leur prix… Les mots peuvent tuer, blesser… Ils contribuent aux soins des malades, des déprimés, ils peuvent aider à libérer les prisonniers, ils ouvrent des portes aux étrangers, aux demandeurs d’asile... Ils peuvent être les mots de la fin, qui accompagnent la vie qui s’amenuise, ils crient la demande d’amour…. Ils racontent des contes… Ils sont sacrés et éternels, chantent les poèmes… Ils sont calligraphies, ils sont peintures. Ils transmettent une vie par les ondes…

- La semaine culturelle du mercredi 5 mars au samedi 15 mars, aura donc pour thème « le Mot ».  Pour nous chrétiens, le mot, la parole, sont des thèmes marquants et centraux. Mais déjà dans la vie habituelle, les comédiens, les conteurs, les calligraphes, les écrivains, les poètes, les soignants, tous s’y accrochent et en mesurent l’importance. Nous voulons mettre en valeur tous les engagements de ces personnes et interroger la place publique.

 

1.    Ainsi nous aurons la messe des cendres (traditionnellement à Dijon, Messe des artistes) où nous invitons tous ceux pour qui les mots ont de l’importance. Le mercredi 5 mars à 18h30, en l’église Notre-Dame de Dijon.


2.    Nous accueillerons le philosophe et dramaturge, Fabrice Hadjadj. Il nous parlera des mots et de leur importance. « Bénir ce que le mot dit » : tel sera le thème de sa conférence. Le mercredi 12 mars à 18h30, à l’amphithéâtre Drouot, rue Chabot Charny à Dijon.


3.    Le samedi 8 mars à 20h à Saint-Bénigne, autour de Bossuet, le dimanche 9 mars à 16h,  à Notre-Dame (Chapelle de l’Assomption) autour de textes de saint Bernard sur la Vierge, un comédien mettra en valeur depuis la chaire ce patrimoine des Mots. Ces extraits seront entrecoupés de respirations musicales (orgues, flûte à bec, orgue positif).


4.    Enfin nous vous invitons à « la Rondes des mots qui parlent », exposition/rencontre les 14 et 15 mars, vendredi de 14h à 18h  et le samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h à la cathédrale Saint-Bénigne.

Ainsi, sous forme d’exposition ou de rencontre et d’échanges, nous mettrons en valeur les mots qui libèrent (atelier d’écriture dans les prisons), les mots qui guérissent (atelier d’écriture et d’œuvres composées en hôpital psychiatrique, avec Itinéraires singuliers), les mots qui ouvrent les portes (parole de migrants), les mots de la fin (les mots pour accompagner la fin de vie), les mots du poètes, mais aussi dans cette ronde les mots de la parole de Dieu (livres anciens de la bibliothèque diocésaine). Un journal régional  présentera des « unes », avec les mots importants parus dans son histoire. RCF Parabole, notre radio diocésaine, organisera des tables rondes.

 

                                                Jean-Michel Pelotte, délégué épiscopal à la culture



Photos ci-dessous : Mgr Minnerath, Jean-Michel Pelotte et quelques membres de l'organisation de la semaine culturelle, lors d'une conférence de presse donnée à la bibliothèque diocésaine, boulevard Voltaire, en janvier 2014.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 25 fvrier 2014 - Rubrique Evénements

C’est lundi matin très tôt que 26 prêtres du diocèse ont quitté Dijon pour partir vivre une retraite de six jours à Assise, là où saint François a vécu au XIIIème siècle et d’où il a appelé toute l’Eglise à se réformer comme le pape François le rappelle.

Accompagné par l’archevêque et le Père Michel Hubaut, franciscain et auteur de nombreux ouvrages sur le Saint d’Assise, qui assure la prédication, ces prêtres sont appelés à relire les écrits de saint François à la lumière de la Parole de Dieu.

Chaque jour, des enseignements par le prédicateur, la célébration de la messe dans l’un des lieux de vie de saint François (églises, couvents et ermitages), la prière commune et des grands temps de méditation permettent à chacun de ces prêtres de goûter le silence des lieux pour relire leur ministère et confier à Dieu les communautés paroissiales dont ils ont reçu la charge, ainsi que l’ensemble du diocèse.

Vous pouvez découvrir ci-dessous des photos de leurs premiers temps de retraite. Ce mardi, c’est le Père François-Xavier Vallée qui a présidé l’Eucharistie au couvent Saint-Damien.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 fvrier 2014 - Rubrique lire, écouter, regarder

C’est le mercredi 5 mars que s’ouvrira le temps du carême pour tous les catholiques. Depuis plus de 35 ans, des carnets de « carême à domicile » vous sont proposés chaque année pour vous aider à vivre pleinement ce temps du carême au quotidien. Explications par Jacqueline Moindrot.

 

 


"Dans les années 70, le carême passe quasiment sous silence. En 1977, le Père Augustin Gagey et le Père Paul Chadeuf, tous deux à la cathédrale, réagissent en imaginant un petit livret comprenant quarante textes à méditer pendant le carême, une page par jour ! Carême à domicile est né !

Son auteur, le Père Gagey, qui sillonne toute la France pour expliquer Vatican II, rédige des textes dans l’esprit de l’enseignement conciliaire. Après son départ vers le Père, que devient Carême à domicile ?

Les quelques personnes qui travaillaient avec lui, relèvent le défi. Ce sont des laïcs qui écrivent, et ce n’est pas simple ! Les textes sont lus et relus pour en vérifier l’orthodoxie et le style. Un petit comité de lecture les étudie une dernière fois, les améliore au besoin et sélectionne les meilleures pages. Cette sélection est transmise à l’évêché. Les remarques du censeur étant prises en compte, le carnet obtient l’Imprimatur du vicaire général, le Père Eric Millot.

Partir de la vie quotidienne

Carême à domicile s’adresse à tous ; les textes partent de la vie quotidienne pour transmettre le message de Jésus.

Son petit frère En route vers Pâques, né en 2003, prend son essor. Dans un style joyeusement dynamique, il s’adresse aux jeunes de 11 à 15 ans.  De nombreux adultes le lisent aussi.

Les expéditions terminent l’aventure de ces 170 000 petits livrets. Une équipe de bénévoles s’y attèlent tous les jours durant deux mois.

Merci à tous et bon carême !"

 

                                                                Jacqueline Moindrot

 

 

Informations pratiques :

En petit ou grand format, vous trouverez ce livret dans les librairies catholiques, sur les présentoirs de nombreuses églises, ou en écrivant directement à :

Carême Chrétien
12, bd Alexandre Ier de Yougoslavie
Boîte postale 70 762
21 007 DIJON Cedex

Tél : 03 80 45 14 58

 

Ce carnet est également disponible sur le site internet : www.careme-chretien.fr sous une forme illustrée en français et en anglais.

 

Chaque année, vous êtes plus de 110 000 à le lire. Merci à tous ceux qui contribuent à la réalisation et à la diffusion de ce petit livret.

 

 

Photo : Plusieurs bénévoles de l'association "carême chrétien" s'occupent de la diffusion de ce livret (ici dans les locaux de la paroisse Saint-Bernard de Dijon en 2013).

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 fvrier 2014 - Rubrique Mouvements et associations

Samedi 15 février, 62 enfants, de 6 à 15 ans, ont participé à une récollection. Ce temps fort a permis aux enfants de l’ACE, en club ou non, de se retrouver, de faire connaissance et de partager sur ce que chacun vit dans son secteur.

Tout au long de l’après-midi et de la soirée, entre bricolage, jeux, célébration, chants, repas partagé et discussions, les enfants, avec les responsables, ont relu leur vie.

A la célébration, nous avons cheminé autour de l’évangile. Les enfants ont ainsi pu exprimer l’importance pour eux de l’amitié, de l’entraide, du partage, de la rencontre avec Jésus dans leur vie. Voici quelques-uns des trésors de leurs vies qu’ils souhaitent offrir à Jésus : « la paix », « l’égalité entre les peuples », « ma liberté, l’amitié, ma croyance », « la joie de vivre », « tout mon espoir », « mon cœur », « je veux offrir à Jésus ma joie, mes bonheurs, mes sentiments et le trésor de l’amitié ! ».

A la suite de cette belle journée, la vie des clubs continue avec encore plus de choses à vivre et à partager … jusqu’au prochain temps fort !



                                                Pauline Petit


Photos : © ACE

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...