Notre Blog Actualités



Posté le 03 avril 2014 - Rubrique Annonce de la foi

Fondée en 1967, la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération), ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Eglise en France. Présente dans une soixantaine de pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils agissent dans tous les domaines de développement et dans tous les types de métier.

Le 22 mars dernier, la DCC a organisé une journée d’information et de partage à Dijon, et la paroisse Notre-Dame en a accueilli les différentes étapes.

La matinée fut consacrée a une table ronde présidée par Etienne Gille, vice président de l’AFRANE (Amitié franco-afghane), association d’aide humanitaire qui s’attache notamment à établir un environnement favorable à l’enseignement en Afghanistan. Etienne Gille, nous a fait partager les raisons qui motivent les candidats au volontariat pour des actions de solidarité dans les pays du Sud : désir de vivre une expérience de rencontre et de découverte, en apportant et recevant.

Puis trois témoignages différents furent présentés par de jeunes adultes : Riquier pour sa contribution à la création d’une pépinière au Togo, pendant quatre mois, Paul et Adrien avec le séjour d’un mois au Sri Lanka de sept compagnons scouts de France pour rendre des services, découvrir  et rencontrer, enfin deux volontaires de la DDC, Anne-Thérèse qui a été jardinière d’enfants à Tunis pendant deux ans, et Adélaïde qui a travaillé dans un centre de rééducation durant une année à Tuléar à Madagascar. Enfin André Thollet développa les actions du CCFD.

L’après-midi se déroula à Notre-Dame avec une animation sous le porche, et se termina par la messe dominicale.

 

                                                         Jean-François Minonzio
                                           Délégué Episcopal à la Coopération Missionnaire

 

 

Contact : delegue.dijon@ladcc.org  - 06 95 21 74 76


Photos© DCC et J-F Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 avril 2014 - Rubrique Carnet

C’est dimanche matin, alors même que la Maitrise se préparait à chanter la messe en cette cathédrale, que le Père Louis Roy nous a quittés, partant rejoindre tous ses proches et en particulier ses deux frères décédés en quelques mois.

Né en Saône et Loire, c’est au petit séminaire de Flavigny et au Grand séminaire de Dijon que le Père Roy s’est préparé à devenir prêtre. Mais c’est au cours de sa formation, entre 1943 et 1945, qu’il a interrompu son séminaire pour vivre avec tant d’autres le STO, Service du travail Obligatoire, en Allemagne. Nul doute que cette période l’aura profondément marqué en raison des conditions de vie difficiles mais aussi parce que cela aura été pour lui l’occasion de vivre au plus proche d’autres jeunes hommes avec qui il aura pu partager cette expérience.

Ordonné prêtre le 29 juin 1946, à Dijon, c’est d’abord au petit séminaire de Flavigny qu’il sera nommé professeur pour y enseigner l’allemand. Il y restera jusqu’en 1960, date à laquelle il deviendra sous-directeur de la Maitrise puis directeur en 1961.

De cette période, beaucoup d’entre vous ont été les témoins de son sens du devoir, de sa discrétion et de son efficacité, ne négligeant pas de décider et d’accompagner tous les changements et les évolutions indispensables que ce bel établissement de la Maitrise devait vivre pour durer, continuer à servir des générations de jeunes et leur permettre de se mettre au service de la liturgie de la cathédrale.

Nommé chanoine titulaire de la cathédrale en 1978, décoré des palmes académiques en 1987, c’est en 1990 qu’il est devenu aumônier de la clinique Bénigne Joly de Talant tout en continuant tant qu’il a pu à participer à l’animation pastorale de la Maitrise.

Il y a quelques années, un accident de santé a réduit ses activités et ne lui permettait plus de communiquer autant qu’il aurait aimé, mais nul doute que tous ceux qui l’ont côtoyé à la Maison du clergé, les prêtres, les résidents et les religieuses, resteront marqués par son attention aux autres et son délicat sourire.

Aujourd’hui, ce sont donc tous ceux qui l’ont connu à Flavigny, à la Maitrise et dans ses autres activités pastorales qui veulent rendre grâce pour ce beau ministère du Père Louis Roy et demander au Seigneur de l’accueillir.

 


Ci-dessous en PDF, l'homélie du Père Louis de Raynal, prononcée lors de ses obsèques célébrées le mercredi 2 avril à la cathédrale Saint-Bénigne.


Photos des obsèques© Marie-Dominique Trapet

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 avril 2014 - Rubrique Mgr Roland MINNERATH

Mgr Minnerath et le diocèse de Dijon seront à l’honneur ce vendredi 4 avril sur la chaîne de télévision KTO.

En effet, l’archevêque est l’invité de l’émission « La vie des diocèses ».

 

 

Au programme : une interview de Mgr Minnerath et la diffusion d’un reportage sur notre diocèse. Les thèmes de la réforme de la catéchèse, de la réflexion sur l’âge de la confirmation et de l’enseignement catholique seront notamment abordés, sans oublier les visites pastorales dans les établissements catholiques avec un reportage dans le groupe scolaire des Arcades.

Sur la chaîne KTO, le vendredi 4 avril à 21h45.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 01 avril 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Comme c’est le cas depuis de nombreuses années, une « messe des couples » a été célébrée en l’église Saint-Michel de Dijon, le mardi 18 mars dernier.

C’est Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, qui présidait cette célébration, assisté par les Pères Eric Millot, vicaire général et administrateur de la paroisse Saint-Michel, Antoine Amigo, vicaire de la paroisse et Guy Vincent.

Devant une assemblée importante, composée de nombreux couples de toutes les générations, c’est Victor Larger, délégué épiscopal pour la pastorale de la famille et diacre tout récemment ordonné, qui a lu l’évangile du jour.

Dans son homélie (que vous pouvez retrouver en intégralité dans le fichier PDF en-dessous de l’article), l’archevêque a notamment affirmé aux couples présents qu’ils étaient « les témoins de la beauté du projet de Dieu concernant le mariage humain et la fondation d’une famille », dans un monde « qui a perdu les repères les plus élémentaires concernant l’alliance de l’homme et de la femme ».

Mgr Minnerath a également cité le pape émérite Benoît XVI, qui évoquait dans sa première encyclique les différents niveaux de l’amour humain : l’amour attraction, l’amour amitié, et l’amour agapè, « l’amour dont le Christ nous a aimés », dans lequel « tout est compris ».

La liste des couples mariés présents dans l’église a ensuite été lue, avant qu’une bénédiction spéciale pour les époux soit prononcée.

Les couples ont ensuite pu recevoir la communion ensemble, avant la lecture de la prière qui leur est consacrée.

 


Ci-dessous, l’intégralité de l'homélie de Mgr Minnerath.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...