Notre Blog Actualités



Posté le 15 avril 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Depuis quelques années, avant chaque fête, le doyenné Dijon-Centre organise une journée du Pardon afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir rencontrer un prêtre pour vivre un temps de confession. Cette journée se tiendra ce mercredi 16 avril, en l'église Saint-Michel de Dijon, de 7h à 20h30.


Ce sont à chaque journée du Pardon plus de 1000 chrétiens qui, tout au long de la journée, participent à cette journée pour recevoir le sacrement de pénitence et de réconciliation. 

 

 

Tôt le matin jusqu’à tard le soir, quinze prêtres sont présents auprès d’une petite table, prêts à accueillir ceux qui souhaitent relire leur vie à la lumière de la Parole de Dieu et y découvrir un chemin de conversion. Un feuillet mis à la disposition de toutes les personnes qui entrent dans l’église permet de se préparer à cette rencontre avec le prêtre en relisant des textes bibliques et leurs commentaires.

Pour ceux qui ne souhaitent pas vivre la démarche du sacrement, des personnes – laïques, diacres ou religieuses – sont  également disponibles pour un temps d’écoute et de dialogue.

Les chrétiens ayant participé à cette journée du Pardon disent combien ils apprécient à la fois la disponibilité d’un grand nombre de prêtres et aussi de pouvoir choisir l’horaire qui leur convient le mieux.

D’autres temps de confessions sont également proposés avant Pâques dans toutes les paroisses de Dijon et du diocèse pour ceux qui n’ont pas pu participer à cette journée.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 15 avril 2014 - Rubrique Evénements

La Messe Chrismale du diocèse de Dijon se déroulera cette année le mardi 15 avril 2014 en la cathédrale Saint-Bénigne, à 19h30. Elle sera diffusée en direct sur RCF Parabole.


Chaque année, dans tous les diocèses du monde, prêtres, diacres et fidèles se réunissent pour célébrer la Messe Chrismale. Elle se célèbre normalement au matin du Jeudi Saint mais peut être anticipée. C’est au Mardi de la Semaine Sainte que cette célébration s’est fixée depuis plusieurs années dans notre diocèse.

 


Pourquoi « Chrismale » ?

La Messe Chrismale reçoit cette appellation parce que c’est au cours de cette célébration que le Saint Chrême est consacré. Cette huile servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre.

Avec le Saint Chrême qui est l’objet d’une consécration spéciale, deux autres huiles sont bénites : l’Huile des Catéchumènes qui sert dans les célébrations préparatoires au baptême surtout pour les adultes ou les enfants déjà grands ; et l’Huile des Malades qui sert dans la célébration du Sacrement des malades.

Prêtres, diacres et fidèles sont invités largement à cette célébration qui manifeste l’unité de toute la communauté diocésaine autour de son évêque.



La Messe Chrismale sera diffusée en direct sur les ondes de RCF Parabole à partir de 19h.


Fréquences RCF Parabole :

88.3 Dijon
98.5 Arnay-le-Duc
102.0 Beaune
106.6 Châtillon-sur-Seine
104.3 Montbard
88.3 Châlon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
95.1 Mâcon (Saône-et-Loire)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 14 avril 2014 - Rubrique Mouvements et associations

Le week-end du 5 et 6 avril, Dijon a eu l’honneur d’accueillir plus d’une centaine de représentants des Associations Familiales Catholiques (AFC) de toute la France à l’occasion de l'Assemblée Générale de la Confédération Nationale des AFC qui s’est tenue à la Maison Diocésaine.

Les AFC, ce sont aujourd’hui plus de 300 associations locales, 30 000 familles adhérentes et une représentation permanente auprès des institutions françaises et européennes, avec pour mission de valoriser la famille fondée sur le mariage et ouverte à la vie, discerner localement les besoins des familles et prendre des initiatives pour y répondre et être une force de proposition permanente auprès des acteurs économiques, sociaux et politiques, pour que le choix de la famille et l'accueil de l'enfant soient facilités.

L’assemblée générale a été l’occasion de faire le bilan d’une année particulièrement chargée et de préparer ensemble le programme des actions 2014.

Les AFC en Côte d’Or, ce sont 3 associations actives (Dijon, Beaune et Pouilly-en-Auxois), des représentants et une antenne Consommation à l’UDAF (afin  d’assister les utilisateurs dans leurs litiges ), une dizaine de Chantiers Education qui permettent à des mères de famille de partager régulièrement leur expérience, ainsi qu’un programme d’actions et de conférence riche.

Pour tout renseignement : afc.dijon@gmail.com

 

                                                     Les AFC de Côte d'Or


Photos : © AFC 21

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 11 avril 2014 - Rubrique Culture et patrimoine

La restauration de la petite église de Beaulieu, à une trentaine de kilomètres au sud de Chatillon-sur-Seine, s’est achevée en mai 2012 par la pose d’un nouveau Chemin de Croix, créé spécialement pour cette église par l’artiste Linet Andrea.

Ce sont les photographies des quatorze stations, prises par l’artiste elle-même avant de les encadrer, qui sont exposées du 8 au 28 avril, pendant le temps de Pâques, dans le hall de la Maison diocésaine, à l’initiative de la Commission diocésaine d’art sacré (CDAS).

L’église de Beaulieu (1850) étant très pauvre en statuaire et mobilier et le coût de la restauration du Chemin de Croix du XIXe siècle excédant la valeur de celui-ci, c’est la commune elle-même qui prit la décision d’en faire créer un nouveau qui puisse prendre  place dans les cadres, remis en état, de l’ancien.

Linet Andrea, artiste d’origine anglaise, est établie depuis une quinzaine années à Perrigny-sur-Armançon, non loin de Montbard. Non chrétienne, ouverte au dialogue et habituée à dessiner au fusain et au pastel des corps d’enfants et d’adultes en mouvement ou en souffrance, elle résume ainsi l’approche de l’œuvre qui est ici présentée :

« A travers les attitudes du Christ, j’ai voulu exprimer son acceptation de sa souffrance et sa sérénité face aux pires épreuves, ainsi que sa profonde humanité en tant qu’être vivant, « ordinaire » c’est-à-dire fait de chair et d’os, avec toutes les contraintes que cela implique.

Jésus ne porte pas physiquement la croix, afin de renforcer l’aspect symbolique de celle-ci : il la porte plutôt au plus intime de lui-même. Il est représenté seul, pour évoquer l’idée que l’être humain se construit dans la solitude.

Derrière lui la croix, signe du croisement des chemins des hommes et de la rencontre des éléments qui font la vie, en se redressant peu à peu, puis en s’effondrant au sol, représente le temps qui passe et mesure, par son mouvement circulaire, les cycles de cette vie, ponctuée par les épreuves, les temps de relèvement et de rencontres et la mort, dans l’éternité de la foi, de génération en génération »


Cette œuvre a été très bien reçue par les habitants de la paroisse d’Aignay-Baigneux, qui ont célébré à Beaulieu en 2013 la liturgie du Vendredi Saint.

 

                                                           Françoise Vignier
                                              Secrétaire générale de la CDAS

 


Nouveau Chemin de Croix de l’église de Beaulieu (canton d’Aignay-le-Duc)

Photographies exposées du 8 au 28 avril dans le hall de la Maison Diocésaine, 9bis boulevard Voltaire, à Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...