Notre Blog Actualités



Posté le 20 juillet 2017 - Rubrique Vie du diocèse

Les chrétiens des paroisses de Côte d’Or en ont pris l’habitude : au cours de l’été, quelques prêtres viennent d’autres diocèses pour assurer le service paroissial durant l’été. Nous savons bien que ceux qui ont la charge d’être curés des paroisses ne peuvent prendre un peu de repos que si un confrère vient assurer le service de la paroisse pendant son absence.

Ces prêtres qui aident durant l’été viennent essentiellement de l’un ou l’autre pays d’Afrique. Souvent ils accomplissent ce service depuis plusieurs années et les paroissiens sont ainsi heureux de les retrouver dès que l’été est arrivé.

C’est le cas du Père Théophile AKOHA qui revient chaque année depuis 1998 se mettre au service de la paroisse de Fenay durant l’absence du P. Claude-Marie Millet.

Prêtre du diocèse de Cotonou (Bénin)

Le Père Théophile AKOHA est prêtre du diocèse de Cotonou au Bénin. Ordonné en 1996, il a été amené à suivre ensuite des études à Rome et c’est de Rome qu’il est venu à Domois les premières fois. Depuis 2002, le Père Théophile enseigne la théologie morale à la section africaine de l’Institut Jean-Paul II qui est à Cotonou et qui accueille chaque année une centaine d’étudiants de toute l’Afrique.

Le Père Théophile, après avoir édité sa thèse de doctorat sous le titre : La morale de l’interpersonnalité dans la pensée de Lévinas, (Lateran University Press, 2004) a publié au Bénin une douzaine d’ouvrages sur le mariage, la vie conjugale ou l’éducation affective des jeunes.

Actuellement, le P. Théophile assure le service de la paroisse de Fénay en célébrant les messes et en accueillant les demandes de sacrements. Il va rester à Domois jusqu’au 22 juillet.

Vicaire général de Cotonou

Mais le Père Théophile vit actuellement une nouvelle étape de son ministère : il vient d’être nommé vicaire général du diocèse de Cotonou par le nouvel archevêque de Cotonou, Mgr Roger HOUNGBEDJI. Dès son retour au Bénin, tout en continuant une partie de son enseignement, il va prendre ses fonctions auprès de l’archevêque de Cotonou.

Merci au Père Théophile pour sa participation à la vie de notre diocèse et qu'il soit assuré de notre prière pour sa nouvelle mission.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 19 juillet 2017 - Rubrique Carnet

Sa famille, ses anciens paroissiens et en particulier ceux de Pouilly-en-Auxois, et une trentaine de prêtres et de diacres se sont rassemblés ce mardi 18 juillet en l'église Saint-Michel de Dijon pour la célébration des obsèuqes du P. André ROCLORE.

Prêtre au service du diocèse de Dijon

Il aimait le rappeler : André ROCLORE était né à Paris et c’est à Paris qu’il a été baptisé. Mais sa maison de vacances à Saulieu est rapidement devenue la maison de son enfance et son lieu de vie. Sa scolarité a eu lieu au collège Saint-François et au lycée Carnot à Dijon avant d’entrer au séminaire de Dijon et de faire son service militaire à Reutlingen en Allemagne.

Ordonné prêtre le 29 juin 1955 à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, il a d’abord été nommé vicaire à Cuisez-sur-Seine puis à Précy-sous-Thil en 1958 : il y resta 10 ans avant de devenir curé de Thoisy-la-Berchère et des annexes et membre de l’équipe sacerdotale de Saulieu en 1968.

Dès 1971, il devient doyen de l’Auxois-Morvan et il deviendra curé de Pouilly-en-Auxois en 1976 où il va rester jusqu’en 2001. Pendant toutes ces années, il a toujours eu diverses responsabilités pour le doyenné.

S’il a demandé à l’âge de 75 ans à pouvoir renoncer à sa charge comme il est de coutume de le faire, nous savons bien qu’il n’est pas resté inactif puisqu’il a rendu de nombreux services aux paroisses et en particulier à la paroisse de Plombière-les-Dijon pendant plusieurs années. Mais il a su aussi au sein de la maison diocésaine puis au sein de la maison du clergé apporter son aide précieuse à l’animation spirituelle et fraternelle de la maison.

Ces derniers mois lui ont sans doute été plus pénibles en raison de quelques soucis de santé qui l’ont petit à petit diminué. Et en particulier ces dernières semaines. Mercredi soir, après avoir encore reçu beaucoup de visites de sa famille, de ses confrères et de l'archevêque, il est décédé pour rejoindre celui qu’il avait servi tout au long de sa vie.

Homélie du P. Lionel Canat

Au cours de ses obsèques, c'est le P. Lionel Canat, curé de Venarey-Les Laumes, qui a prononcé l'homélie en rappelant les grandes étapes de sa vie de prêtre.

Le texte de cette homélie du P. Lionel Canat est disponible dans le pdf ci-dessous.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 juillet 2017 - Rubrique Pèlerinage

Pour la sixième année consécutive, le service diocésain des pèlerinages organise une marche entre Fontaine-les-Dijon et l’abbaye de Cîteaux : cet itinéraire reprend  le chemin qu’a fait Saint Bernard en 1112 pour entrer à l’abbaye avec un certain nombre de ses frères et amis.

A chaque étape de cette marche, des textes de Saint-Bernard, des enseignements et des temps de méditation sont proposés et un prêtre est disponible pour les pèlerins tout au long du pèlerinage.

A l'arrivée à l'abbaye, le Père Abbé de Cîteaux accueillera les pèlerins avant de prier les Vêpres avec eux et toute la communauté des moines.

Pèlerinage à pied

Cette marche aura lieu les 19 et 20 août et se déroule en quatre étapes :

Quatre étapes sont proposées pour permettre à ceux qui le souhaitent de ne participer qu’à une partie de la marche.

* samedi 19 août :

Matin : de Fontaine-les-Dijon (maison natale de Saint-Bernard) à l’église Saint-Nazaire de Chenôve (11 km)

Après-midi : de Chenôve à Gevrey-Chambertin (10km).

* Dimanche 20 août :

Matin : de l’église St-Aignan de Gevrey-Chambertin à Gilly-lès-Cîteaux (7 km) 

Après-midi : de Gilly-lès-Cîteaux à l’abbaye de Cîteaux (14 km).

 

Renseignements et inscriptions :

Service diocésain des pèlerinages  9bis, bd Voltaire  21000 DIJON

03 80 63 14 65 

pelerinages.dijon@wanadoo.fr

Ci-dessous : 

- en pdf l'information concernant cette marche Saint-Bernard

- des photographies des précédentes éditions © DR

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 14 juillet 2017 - Rubrique Carnet

Le Père André ROCLORE, prêtre du diocèse de Dijon, est décédé ce mercredi 12 juillet 2017 à la « Maison du Clergé » à Dijon.

Ses obsèques seront célébrées le mardi 18 juillet 2017 à 10h30 en l’église Saint-Michel de Dijon.

L’inhumation aura lieu le même jour à 15h30 au cimetière de Saulieu (21).

Le Père Roclore né en 1927 a été ordonné prêtre le 29 juin 1955 à la cathédrale de Dijon. Il a été successivement vicaire à Cuisey-sur-Seine (1955), vicaire à Précy-sous-Thil (1958), curé de Thoisy-le-Berchère (1968), curé de Pouilly-en-Auxois de 1976 à 2001. Il s'est retiré à Dijon en 2001 et a continué à rendre des services à diverses paroisses tant que sa santé lui a permis.

Nous l'accompagnons de notre prière.

Ci-dessous l'avis de décès du vicaire général.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...