Notre Blog Actualités



Posté le 06 mars 2017 - Rubrique Vie des Paroisses

Ce sont des vœux un peu particuliers que le Père Paul Houdart, en présence du Père Marc Gérault, présenta aux paroissiens de nos quatre paroisses du Châtillonnais. Nous étions le jeudi 2 février, jour de la Chandeleur : ce furent donc des "VŒUX DE LUMIÈRE" en cette fête de la Présentation de Jésus au Temple.

Jésus a éclairé notre année par :

  • de nombreux événements lumineux : l'Année jubilaire de la Miséricorde, avec l'installation à Saint-Vorles du bas-relief représentant Marie, Notre-Dame de la Miséricorde, et les clochers de nos quatre paroisses, mais aussi le passage de la Porte Sainte à Beaune ;
  • des initiatives heureuses : l'adoration tous les vendredis, "Les rendez-vous de la Parole de Dieu" chaque mois ;
  • la nouveauté avec les séances de cinéma ("la Résurrection du Christ", "le Pape François") et les répétitions de chants communes aux quatre paroisses ;
  • de belles conférences : « la Miséricorde », « le Saint-Suaire », « les Vierges de Miséricorde », « les fausses croyances » ;
  • de grands moments marquants : l'entrée en Carême à Saint-Loup, le repas des bénévoles, la canonisation d'Elisabeth-de-la-Trinité, l'entrée en Avent avec les conteuses bibliques, la messe des peuples suivie du repas fraternel à Noël.

Après cette sorte d'inventaire, le Père Paul Houdart continua : « Nous souhaitons que ce chemin de foi qui s'ouvre devant nous soit toujours plus illuminé par le Christ. De notre cœur montent vers le Seigneur nos remerciements et notre confiance en lui pour l'année à venir.

Alors Bonne année de Lumière à chacun ! Tous mes vœux de Lumière du Christ. Nous continuons de remercier le Seigneur pour ce que nous sommes les uns les autres, divers (et heureusement !) mais rassemblés par l'Amour de Dieu ».

Remise de 2 médailles de la reconnaissance diocésaine

Le Père Houdart se tourna ensuite vers Micheline Caron, de Châtillon-sur-Seine, et Nicole Mercier, de Sainte-Colombe-sur-Seine, pour leur adresser les remerciements du diocèse et de chacun pour leurs années de services rendus à l'Église : « Nous n'évoquerons pas vos parcours de service pour deux raisons : d'abord, ce serait trop long et votre modestie en souffrirait ! Nous avons heureusement bénéficié de votre dévouement. La charité et le don de soi sont les biens les plus précieux d'une paroisse. Micheline, Nicole, avec ces médailles recevez notre reconnaissance, notre amitié et notre affection ».

C'est avec une certaine émotion respective que, au nom de notre archevêque Mgr Roland Minnerath, le Père Paul Houdart remit à chacune la Médaille de la reconnaissance diocésaine, et donc la nôtre aussi, ainsi qu'un diplôme.

La soirée se termina par le verre de l'amitié et, Chandeleur oblige, la dégustation de délicieuses crêpes confectionnées par "la pâtissière paroissiale", Gislaine Petitjean, qui n'avait ménagé ni sa peine ni son temps, cette fois encore, pour régaler tout le monde. Merci aussi à elle.  

 

Marie-Claire MOISSENET

Cliquez sur la photo ci-dessous pour visionner d'autres photos
Photos © Moissenet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 mars 2017 - Rubrique Prière, veillée, célébration

L'église Sainte-Chantal de Dijon était bien remplie ce mercredi 1er mars puisqu'elle accueillait les catholiques des quatre paroisses du doyenné Dijon Sud-Ouest pour la célébration du Mercredi des Cendres. La prière et le recueillement marquaient cette assemblée qui était tout aussi pleine de joie d'accueillir le père Pierre Mortureux qui fêtait ses 70 ans de sacerdoce, ses « 70 ans au service de l’Église et du Père » : son ordination fut célébrée par Mgr Sembel le 1er mars 1947.

Prier et agir dans le secret

Les paroisses de Chenôve, Dijon Sainte-Chantal, Dijon Sainte-Elisabeth de la Trinité, et de Marsannay-la-Côte participaient donc à cette célébration commune d'entrée en carême : lectures, chorale, service de l'autel pour les plus jeunes,... Les pères Luc Lalire, Marcel Luedi, Richard Fyda, Joseph Mai, Joseph-Diyas Maria Dasan, Pierre Mortureux et les diacres Bernard Duffé et Hung Cao-Thanh étaient aussi réunis pour célébrer l'Eucharistie et marquer chaque fidèle des cendres : « Convertissez-vous et croyez à l’Évangile ! ». « Le Carême est un temps privilégié pour renouveler notre cœur, faire le point sur nos vies, dans la joie » rappelait le père Luc Lalire qui présidait la célébration.

La prière universelle a rappelé l’importance de prier et d'agir dans le secret : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer » (Mt 6, 1). Après chaque intention de prière, le diacre a invité l'assemblée à « prier en silence dans le secret de nos cœurs » : « Tu nous appelles à vivre notre foi de tout notre cœur, tu nous appelles à faire l’aumône dans le secret, tu nous appelles à prier dans le secret ». C'est ensuite la vidéo de la prière du Pape François qui a été montrée, invitant ainsi toute la communauté à prier face aux défis de notre humanité pour vivre et servir la communion en ce monde.

Une homélie touchante qui retrace une vie de simplicité tournée vers les autres

Pour fêter ses 70 ans de sacerdoce, le père Pierre Mortureux a prononcé l’homélie en ce premier jour de Carême : « Jésus dit : « Je suis venu pour que vous ayez la vie et que vous l'ayez en abondance » (Jean 10,10). Quelle joie alors que nous nous préparons à vivre Pâques qui est le passage de la mort à la Vie : le carême est ce temps pour dire "NON" à tout ce qui nuit à notre vie pour s'épanouir, à tout ce qui nous empêche de faire pleinement partie de ce grand corps du Christ ».

Se remémorant ses 70 années passées, il témoigne que « le chemin du prêtre est celui d’accompagner le peuple de Dieu, de vivre au milieu de lui pour être présent à ses joies comme à ses peines, pour l'aider à surmonter des obstacles, à vaincre le péché, à traverser les épreuves, les souffrances, les croix comme Jésus l'a fait ». Son parcours de prêtre a été marqué par deux expériences fortes qu’il a souhaité évoquer :

  • son expérience avec le Prado marquant une vie de pauvreté où Dieu est présent partout dès que l’on marche ensemble, en communion avec les autres.
  • son expérience avec la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), marquant ce désir de partager la mission d’être au cœur du monde témoin de l'évangile. « C'est ensemble que l'on peut faire grandir le Corps du Christ. Nous sommes ensemble avec, par et pour Lui ».

Pour ce carême 2017, le père Pierre Mortureux a invité les fidèles à avoir confiance en la confiance que le Seigneur nous donne : « Croire que nous sommes appelés à sa suite », et à croire en ces trois appels qui nous rapprochent de Dieu : la prière (ce temps d'intimité avec le Seigneur dans le silence), le jeûne (une forme de purification et de libération qui permet d’avancer), le partage (de notre temps, de notre attention, de notre écoute, de notre présence, au quotidien, en étant à l'écoute et attentifs à ceux et celles qui, autour de nous, comptent sur nous).

La célébration s’est terminée par la distribution de petites prières par les servants d’autel, des prières qui seront à partager, à apporter, à donner à d’autres personnes pour continuer à rayonner et à cheminer vers Pâques.

 

Cliquez sur la photo ci-dessous pour visionner d'autres photos
Photos © Grunenwald

 
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 mars 2017 - Rubrique Prière, veillée, célébration

En ce mercredi des Cendres, l’église Notre-Dame de Dijon s’est rapidement remplie des paroissiens et aussi de toux ceux qui souhaitaient vivre leur entrée en Carême uni à tous les artistes qui travaillent à la beauté et avec le CCFD et tous ceux qui œuvrent à la solidarité.

Pour ce rassemblement particulier, l’archevêque qui présidait cette messe était entourée des prêtres de la paroisse, les Pères Emmanuel Pic et Cyrille Luwala avec les diacres Gaby Roy et Gilbert Girieu, le prêtre accompagnateur de la délégation à la culture, le P. Paul Chadeuf ainsi que les chanoines Bernard Card, Marc Galen et Guy Vincent.

Dès l’accueil de la célébration, Jean-Michel Pelotte, délégué épiscopal à la culture, Gaby Roy au nom des paroissiens organisateurs des repas pour les demandeurs d’asile et Didier Thomas, président départemental du CCFD, ont tenu à rappeler combien cette célébration était signe de communion et de solidarité.

Au cours de son homélie, l’archevêque a rappelé que le carême est un temps de vérité qui nous permet de cheminer vers la résurrection, un chemin de conversion que nous sommes appelés à suivre avec la certitude de la victoire finale. Il a également appelé chacun à redécouvrir son intériorité, son royaume intérieur où nous pouvons trouver la source de notre solidarité.

Tout au long de la célébration, la musique du violoncelle de Pauline Ngolo, le pain béni et partagé à la sortie de l’église, encourageaient chacun à rendre grâce pour la beauté de la création artistique et à se mettre en route pour un carême de solidarité.

 

Cliquez sur la photo ci-dessous pour visionner d'autres photos

Photos © Trapet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 01 mars 2017 - Rubrique Vie du diocèse

Téléchargez le PDF disponible sous cet article pour connaitre les horaires et lieux des célébrations à Dijon et dans son agglomération.

Le mercredi 1er mars 2017, dit « Mercredi des Cendres », est le jour d’entrée dans le temps du Carême qui durera 40 jours jusqu’à Pâques (sans compter les dimanches). Le carême est un moment privilégié pour les catholiques pour parcourir un chemin de conversion, d’humilité, de réconciliation, et ainsi se préparer à vivre Pâques, la grande fête de la Résurrection du Christ (dimanche 16 avril 2017). Bonne route vers Pâques !

Pour nous aider à cheminer, il est demandé à chacun de vivre trois efforts :

  • La prière : vivre en relation avec Dieu.
  • Le jeûne : forme de privation dans le but d’être plus libre, plus disponible, c'est une expérience d'humilité. L’Eglise demande de savoir se priver pour mieux comprendre tout ce que Dieu donne. Le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint sont des jours où le jeûne est plus marqué. Chaque chrétien est appelé à choisir ce qu’il supprimera de sa vie pour manifester son détachement des choses matérielles (loisirs, télévision, alcool ou tabac, etc.) et son attachement à Dieu.
  • Le partage : vivre en frère. De nombreuses paroisses ou associations proposent de contribuer à la réalisation de projets de solidarité, en particulier des projets de développement dans les pays plus pauvres.

Le Mercredi des Cendres

Toutes les paroisses de Côte-d’Or vous proposent de vivre cette entrée en carême par la messe des Cendres. Ainsi appelée puisque le prêtre vous bénira avec des cendres procurées par la consumation des rameaux de l’année précédente, tel un signe de pénitence, en vous disant : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile. » (Mc 1,15) ou « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. » (Gn 3,19).

En l’église Notre-Dame de Dijon, mercredi 1er mars à 18h30, l’archevêque, Mgr Roland Minnerath, présidera la messe du Mercredi des Cendres qui est aussi traditionnellement la messe des Artistes. Lors de cette célébration on rendra grâce à Dieu pour tous les artistes, qui par leur talent, aident à la prière. Cette célébration est aussi le moment d’envoi de la Grande Semaine Culturelle du diocèse de Dijon. Les intentions de prières de la Prière Universelle seront réalisées par le CCFD-Terre solidaire.

Retrouvez ci-dessous le PDF des lieux et horaires des célébrations du Mercredi des Cendres de l'agglomération dijonnaise.

Retrouvez le programme de la Grande Semaine Culturelle en cliquant ici

 

Photo © M-DTrapet

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...