Notre Blog Actualités



Posté le 18 novembre 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Une grande solennité a marqué la célébration de saint Bénigne, patron du diocèse de Dijon et plus particulièrement de la cathédrale.

Ce dimanche 16 novembre, une messe pontificale a été célébrée au cours de laquelle la Maîtrise s’est surpassée en interprétant lors de la procession d’entrée la prose de saint Bénigne mais aussi la messe « Amor a longe » écrite par Joseph Samson qui ne put l’interpréter lorsqu’il la composa faute de choristes masculins, appelés au service du travail obligatoire en Allemagne .

Mgr Minnerath qui présidait cet office était entouré au chœur par six chanoines portant les ornements rouges comme devait le rappeler le chant processionnel : « Sang des Martyrs ».  

Les parties musicales étaient assurées par la Maîtrise dirigée par Etienne Meyer, l’orgue d’accompagnement par Matthieu Leguay, les grandes orgues par Yves  Cuenot.

On avait choisi des lectures qui  faisaient appel à la vie au martyr et aux conseils donnés par les apôtres. L’évangile fut chanté par le chanoine Dominique Garnier, curé de la cathédrale, accompagné aux orgues.

Dans l’homélie, Mgr Minnerath insista sur la vie contemplative dans l’Eglise : « Le christianisme vient achever la foi au Christ ». Faisant allusions aux contemporains de Bénigne, il rappela qu’aujourd’hui encore,  de nombreux chrétiens meurent martyrs, et insista sur les évènements tragiques de  l’actualité.

L’archevêque rappela la prose de la liturgie : « Sang des martyrs, levain de foi ». Il  conseilla aux fidèles réunis nombreux dans la cathédrale de demander  au Christ dans leurs prières «  la grâce de rester joyeux jusque dans le martyre ».

La célébration de la fête de saint Bénigne se prolongea le dimanche après-midi par les vêpres pontificales.

                                                                                

                                               Jean Clerc  

 

Photos : © Marie-Aleth Trapet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 novembre 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées dans la soirée du jeudi 13 novembre en l’église Saint-Paul de Dijon pour célébrer une messe préparée par l’aumônerie de la maison d’arrêt. Cette eucharistie annuelle est proposée pour et avec les personnes détenues, sans oublier bien sûr leurs familles, les personnes à leur service et les victimes.

 

 

C’est le père Raoul Mutin, aumônier de la maison d’arrêt de Dijon, qui présidait cette célébration en compagnie du père Jean-Louis Moulinier, aumônier du centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand (71) et aumônier régional adjoint, venu pour l’occasion.

Après un mot d’accueil du coordinateur de l’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) de la paroisse Dijon Saint-Paul/Sainte-Jeanne d’Arc, l’équipe d’aumôniers de la maison d’arrêt de Dijon a été présentée : Jean-François, Marie, Jean-Jacques et Monique ont ainsi pu rapidement exposer leurs missions au sein de la prison.

Après la proclamation de l’évangile par le père Moulinier, le père Mutin a prononcé l’homélie au cours de laquelle il a rappelé la dignité d’enfant de Dieu propre à chaque homme.

La célébration s’est terminée par la lecture d’une prière écrite par un détenu et par la présentation des personnes composant l’assemblée, pour la plupart actives au service des détenus, du relais parents/enfants aux surveillants, en passant par les visiteurs occasionnels ou membres de l’association du Bon Larron, qui prie chaque mois pour le monde carcéral.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 14 novembre 2014 - Rubrique Jeunes

Plus de 2000 lycéens français et 600 allemands et autres européens étaient présents à Taizé pour ce rassemblement annuel. Parmi eux, 90 jeunes bourguignons accompagnés par 20 adultes dont 5 prêtres.

 

Pour la première fois, nous nous sommes rendu à Taizé avec un groupe bourguignon rassemblant des jeunes de la Côte-d'Or (chèches jaunes), de la Saône-et-Loire (chèches rouges), de l'Yonne (chèches bleus), et une lycéenne de la Nièvre ! Nous avons commencé par la célébration de la messe à Cormatin, suivie d'un pique-nique. Et nous sommes allés à pieds jusqu'à Taizé (5 km).

Chaque jour, un évèque de la Province venait rencontrer le groupe, pour un temps d'enseignement et de réponse aux questions. Lundi soir, c'était Mgr Benoît Rivière, qui a laissé ce message aux jeunes : « N'ayez pas peur ! ». Mardi soir, c'était au tour de notre archevêque, Mgr Roland Minnerath  qui leur a dit « Soyez heureux d'être chrétiens ! » Et mercredi soir, c'est Mgr Yves Patenôtre qui a terminé cette « tournée épiscopale bourguignonne » par un vibrant « Restez attachés à la personne du Christ ! »

En présence de 70 moines, quelques 2600 lycéens ont pu prier ensemble pendant cinq jours. La journée était partagée entre les temps de prière (trois par jours), les carrefours entre jeunes de toute la France et parfois même de toute l'Europe, et des veillées inoubliables à l'OYAK (lieu festif pour les jeunes).


 
                                                 Père Vincent Sauer
                                                 Délégué Episcopal
                                           à la pastorale des jeunes

 

 

Témoignages de lycéens dans le bus du retour :

Zoé : « Taizé est un lieu exceptionnel ! L'ambiance de prière, bien spécifique à Taizé, est telle que la difficulté ce n'est pas de prier, mais de ne pas prier ! Aller à Taizé avec le pèlerinage des lycéens est vraiment une chose à faire dans sa vie ! »

Madeleine : « Taizé m'a beaucoup aidé au niveau de ma vie personnelle ! Ces cinq jours ont été magiques ! De nombreuses questions qui m'ont longtemps préoccupée ont trouvé leurs réponses et mon coeur s'est libéré. Ma foi a repris confiance en elle ! »

Augustin : « Venir à Taizé m'a permis de réaffirmer ma foi grâce à l'atmosphère toute particulière de ce lieu qui nous emporte. La présence de millier de jeunes qui chantent tous ensemble nous pousse et nous aide à prier. »

Elisabeth : « Taizé permet aux jeunes de toutes confessions chrétiennes de se rencontrer entre eux et de pouvoir passer un temps d'intense partage, de charité et de foi. Taizé m'a permis de redynamiser ma foi et m'a rendu fière de ma religion. »

Lucie : « Taizé m'a permis de me ressourcer. Je suis arrivée à Taizé en cherchant ce que j'avais perdu : le Seigneur m'a mise en route. Lors de l'office de la croix (le mardi soir), j'ai su que ma foi était belle et bien présente, mais qu'il me manquait quelque chose pour être comblée : la prière.»

 


Photos : © Pastorale des jeunes 21

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 13 novembre 2014 - Rubrique Mouvements et associations

Le mercredi 29 octobre, l’accompagnement à la scolarité* du Secours Catholique de l’agglomération dijonnaise, a réalisé un voyage à Paris pour 50 personnes (bénévoles, enfants suivis et familles).

Partis de Dijon vers 5h, nous avons visité la Tour-Eiffel dès notre arrivée à Paris.

A 11h, nous avons été accueillis par un député de Côte-d’Or et son assistante. Il nous a expliqué la nature de son travail, et l’intensité de ses activités, séances à la chambre, commissions et réunions diverses, et réceptions de ses administrés.

Les enfants ont eu droit à une visite guidée pour découvrir de nombreuses salles du Palais Bourbon et son histoire. Naturellement, « la Chambre et son Perchoir », la magnifique bibliothèque, et la cour d’honneur.

Après un pique-nique en commun, nous avons quitté l’assemblée pour rejoindre le bus.

La traversée du pont de la Concorde à pied nous a permis d’admirer la très belle perspective : Palais-Bourbon, obélisque et place de la Concorde, rue Royale, église de la Madeleine, ainsi que la Seine avec son enfilade de très beaux ponts et monuments Parisiens.

Second moment fort de la journée : une croisière en bateau-mouche, qui nous a permis de découvrir d’autres splendides monuments parisiens : le jardin des Tuileries, le Louvre, la Cathédrale Notre-Dame, l’hôtel de ville de Paris, l’institut, la Conciergerie, le musée d’Orsay…

Et puis ce fut le retour en bus, avec un pique-nique sur l’autoroute, à l’aire de Nemours. Nous sommes  arrivés bd Voltaire vers 23h : la fatigue commençait à se faire sentir, surtout pour les enfants.

Cette belle journée a éclairé notre groupe sur le fonctionnement de la Nation, qui se fait grâce à ses hommes et à la force de son histoire.

Elle a permis aussi pour beaucoup de découvrir la majesté des monuments de notre capitale.


                   L’équipe des bénévoles de l’accompagnement à la scolarité

 


* l’accompagnement à la scolarité du Secours Catholique permet à de jeunes enfants en difficulté scolaire d’être accompagnés par des bénévoles. Si vous êtes intéressés pour rejoindre ce service, vous pouvez les joindre au 03 80 68 09 60 ou par mail accompagnementscolaire.210@secours-catholique.org

 

Photos© Secours Catholique

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...