Notre Blog Actualités



Posté le 06 janvier 2015 - Rubrique lire, écouter, regarder

Il y a quelques jours est paru votre numéro d'Eglise en Côte-d'Or du mois de janvier. Celui-ci a pour thème : "Le renouveau des paroisses".

Le dossier

Dans notre pays, le mot « paroisse » a longtemps été synonyme de « commune ». Ce n’est plus le cas. Depuis plusieurs décennies, nos paroisses se sont élargies pour répondre à diverses nécessités. Si beaucoup ont été réticents à l’annonce de ces transformations, aujourd’hui la plupart des chrétiens engagés reconnaissent ce que ces regroupements leur ont fait percevoir. Cette prise de conscience permet aujourd’hui à nos paroisses de vivre un réel renouveau grâce à une plus large prise en compte des réalités humaines.

Attentives aux personnes et aux traditions locales, chaque paroisse se donne comme objectif de servir au mieux ses habitants : respectueuse des pèlerinages, confréries et dévotions populaires ; audacieuse jusqu’à proposer aux paroissiens de faire du théâtre ou de longues marches ou de se regrouper pour certaines activités ; résolue à proposer la foi à tous comme le fait l’Equipe Missionnaire Mobile, etc. Les initiatives sont nombreuses et chaque paroisse se découvre les moyens d’un vrai renouvellement.

Ce dynamisme n’est sans doute pas comptabilisable. Mais il est réel. En vous présentant dans ce dossier quelques-unes des initiatives nées dans le diocèse, sans doute que chaque paroisse pourra aussi reconnaître ce qui est nouveau et dynamisant pour elle.

Visages de Prêtres

Dans ce numéro du mois de janvier, vous ferez plus ample connaissance avec le père Jacques Delaborde, prêtre du diocèse de Dijon, qui était l’invité de l’émission « Visages de Prêtres », diffusé le mois dernier sur RCF Parabole.

Le père Delaborde, prêtre auxiliaire à la paroisse des Hauts-du-Suzon, revient sur son ministère de prêtre qui l’a conduit à Semur-en-Auxois, Dijon, Marsannay et Messigny, ministère grâce auquel il a fait de nombreuses rencontres, dont il nous parle dans ce numéro.

De nombreux comptes-rendus des évènements diocésains

Dans ce numéro d’Eglise en Côte-d’Or, vous retrouverez un compte-rendu de la célébration de la Saint Bénigne, de l’Immaculée Conception, des confirmations de la Côte de Nuits et de la Visitation, ou encore du pèlerinage en Terre Sainte qui a réuni 36 Côte d’Oriens

 

Vous retrouverez aussi dans votre revue diocésaine un compte-rendu de la rencontre des laïcs en mission ecclésiale à l’Hopital de Dijon,  des ordinations qui se sont déroulées à l’abbaye Saint-Joseph de Clairval à Flavigny et à l’occasion de l’ouverture de l’année de la vie consacrée, vous retrouverez un compte-rendu de la célébration des 60 ans de vie religieuse de sœur Janine à Venarey-Les Laumes et une présentation de sa communauté, les petites sœurs de Jésus.

Toutes ses informations, et bien d’autres encore, sont donc à retrouver dans votre revue Eglise en Côte d’Or, dont le numéro du mois de janvier est paru il y a quelques jours !

 


N’hésitez pas à vous abonner si vous ne l’êtes déjà, et si vous faites partie de nos lecteurs, merci beaucoup pour votre fidélité !

Vous pouvez vous abonner en ligne à ECO ici !

Eglise en Côte d’Or, revue du diocèse de Dijon, est disponible par abonnement (31 euros par an), à l’accueil de l’archevêché, à l’accueil de la maison diocésaine, dans la librairie la Procure à Dijon et sur les tables de presse des paroisses.

Tous ces numéros (10 par an + numéros spéciaux éventuels) sont accompagnés de la lettre d'information du diocèse (4 pages), qui annonce les principaux évènements de l'activité diocésaine.

Eglise en Côte d'Or paraît le 1er de chaque mois.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 janvier 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Dimanche 14 décembre, au cours de la messe unique pour nos paroisses, le père Eric Millot, vicaire général, est venu installer l'Équipe d'Animation Paroissiale (EAP) commune à nos quatre paroisses du Châtillonnais.

Dans l'homélie de ce dimanche de l'Avent appelé "Gaude te" (réjouis-toi), il nous invita à nous "réjouir d'abord de l'attente du Seigneur, attente d'autant plus vive que la situation de notre époque n'est pas brillante. Pour chasser les ténèbres de nos vies, nous avons besoin de Celui qui vient. Le Christ a besoin de voix qui crient dans le désert et de porteurs d'espérance. C'est à nous de l'être."

"Vos paroisses, poursuivit-il,vivent une nouvelle étape. Notre Église a besoin d'être un peuple qui se soutient et une EAP commune est là pour qu'on se soutienne les uns les autres. Les prêtres, les diacres ont aussi besoin des autres. Ils sont aussi témoins que l'Église est au service de tous ceux qui viennent à l'église mais aussi de ceux qui n'y viennent pas. Ce n'est pas de la folie. Parce que notre Dieu s'est incarné nous pouvons sortir des ténèbres qui nous entourent par la force du Seigneur qui est Lumière."

Après l'homélie, les 7 membres de la nouvelle EAP ont été appelés à s'avancer vers le chœur : René Zuber et Dominique Chouardot pour la paroisse de Châtillon, Claudette Coucheney et Danièle Coucheney pour celle de Laignes, Sylvie Couttet pour celle de Montigny-sur-Aube, Annick Simon et Valérie Mutin pour celle de Ste Colombe-sur-Seine. Ils ont ensuite professé la foi de leur baptême devant l'assemblée venue les entourer de son affection. "Ils devront toujours pouvoir compter sur l'appui d'une communauté chrétienne.", a dit le père Millot avant de nous inviter à exprimer aussi notre foi. Puis il rappela que, unie au curé, l'EAP collabore à l'exercice de la triple charge pastorale d'une paroisse :

- Annoncer l'Évangile de telle manière qu'il soit reçu par tous ceux qui doivent l'entendre,

- Célébrer le Christ ressuscité, célébrer ce que Dieu donne à chacun, à chaque étape de la vie et de la croissance spirituelle,

- Servir, servir les plus pauvres, être attentif à toutes les souffrances, tout près de nous et dans le monde entier.

Le père Paul Houdart, curé des quatre paroisses, et ses deux vicaires, les pères Joseph-Diyas Maria Dasan et Marc Gérault, ont alors rejoint les membres de l'EAP pour un temps de prière pour l'équipe après la lecture de la lettre de mission transmise par l'archevêque, lettre qui précisait la charge pastorale de chacun :

- coordinateur de l'EAP : René Zuber,

- pour le pôle "annoncer" : Sylvie Couttet,

- pour le pôle "célébrer" : Valérie Mutin et Dominique Chouardot,

- pour le pôle "servir" : Annick Simon, Claudette et Danièle Coucheney.

Après la messe concélébrée, tous étaient invités à un verre de l'amitié et à un repas partagé à la Maison paroissiale afin de se réchauffer (le chauffage de l'église étant tombé en panne la veille !) et faire plus ample connaissance avec les membres de l'EAP.

                                                                                             

                                                  Marie-Claire Moissenet

 

Photos© M-C Moissenet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 janvier 2015 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Quelques jours après Noël et le dimanche de la Sainte-Famille, la liturgie nous invite à fêter ce dimanche l’Epiphanie.

En recevant le récit de la visite « des mages venus d’Orient » au Sauveur de la Crèche, les chrétiens se rappellent que pour rencontrer le Messie envoyé par Dieu, il faut aussi se mettre en recherche. Après la visite des bergers qui peuvent symboliser tous les pauvres d’Israël venus reconnaître le Messie, les mages « personnifient le monde des peuples, l’Eglise des gentils, les hommes qui à travers tous les siècles se mettent en marche vers l’Enfant de Bethléem, honorent en lui le Fils de Dieu et se prosternent devant lui. » (Benoit XVI)

Qu’est-ce-que l’Epiphanie ?

Du grec épiphanéia : « apparition » ; de épiphainéin : « paraître ou briller sur ». La Solennité de l’Epiphanie célèbre la manifestation de Jésus comme Messie. La fête est venue d’Orient où elle a été fixée au 6 janvier : fête des lumières, fête de l’eau, elle est beaucoup plus la célébration de l’inauguration du ministère public du Christ, lors de son baptême au Jourdain, qu’une festivité des événements de l’enfance de Jésus.

En Occident, l’Epiphanie, fixée au 6 janvier ou au dimanche situé entre le 2 et le 8 janvier, est surtout la fête des Mages ou des « Rois ». Les manifestations inaugurales de la vie publique ne sont pas oubliées, puisque l’office de la fête parle des trois mystères de ce jour comme n’en faisant qu’un : l’adoration des Mages, le baptême de Jésus et les noces de Cana (cf. Antienne de Magnificat aux secondes Vêpres) ; il faut dire cependant que les Mages retiennent presque toute l’attention.

Pour laisser à l’Epiphanie toute sa dimension de « Pentecôte » du cycle de la Nativité, l’Église latine a récemment instauré la Fête du Baptême du Seigneur, célébrée le dimanche qui suit l’Epiphanie.

(d'après www.eglise.catholique.fr)

L’Epiphanie dans l’Art : Et si cette Epiphanie était aussi l’occasion de prendre le temps de regarder aussi les œuvres d’art de nos églises…

 

On ne compte pas les œuvres d’Art qui ont présenté cette visite des mages à la crèche. Mais cette fête de l’Epiphanie peut être aussi l’occasion d’admirer l’une ou l’autre de celles qui sont présentées dans notre région.

Ainsi l’église St-Michel de Dijon, présente une peinture de Franz Kraus accrochée dans la chapelle de la Vierge (voir photo).

Le musée des Beaux Arts de Dijon présente également une huile sur bois (L’adoration des Mages, H. 0,33 ; L. 0,45) de Biagio d’Antonio.

Et en prenant le temps de regarder ces peintures, chacun pourra voir comment les artistes eux-mêmes ont médité le texte d’Evangile de Matthieu qui rapporte cette visite des mages venus adorer l’enfant de Bethléem. 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 dcembre 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Même si beaucoup sont déjà en train de préparer un temps festif en famille ou avec des amis, certains d’entre vous feront aussi le choix d’entrer dans la nouvelle année dans la prière. D’autant plus que l’Eglise a souhaité faire du 1er janvier la solennité de « Marie, mère de Dieu » au dernier jour de l’octave de Noël ainsi qu'une « journée mondiale de prière pour la paix. »

Les paroisses du diocèse n’oublient pas d’inviter à honorer « Marie, Mère de Dieu » et à prier pour la paix, y compris au cours de la soirée du 31 décembre comme le font depuis plusieurs années la paroisse Notre-Dame de Dijon et d'autres. Quelques unes des initiatives des paroisses du diocèse sont indiquées dans le pdf ci-dessous.

Vous pouvez aussi lire le message du Pape François pour la Journée mondiale de la Paix (1er janvier 2015) en cliquant sur ce lien.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...