Notre Blog Actualités



Posté le 25 juin 2015 - Rubrique Jeunes

Une journée peu ordinaire  a été organisée par le collège Saint-Michel de Dijon.

Il y a eu tout d’abord la journée sportive qui a réuni les élèves, les professeurs et les parents autour d’animations différentes (cross, ateliers divers, tournoi de football).

Puis, la mode était au chapeau haut de forme, à la queue de pie et à la robe longue pour la soirée où tous les enseignants étaient habillés sur le thème des années 1900 pour fêter le 110ème anniversaire de la fondation du collège.

L’ambiance était à la fête. Sur fond de musiques de l’époque, les élèves de 3ème se sont livrés à quelques imitations de leurs professeurs suivies d’interprétations théâtrales et musicales.

La traditionnelle remise des prix du mérite et d’excellence était le point d’orgue de cette soirée. Ces récompenses valorisent le travail, la persévérance, le sérieux des élèves et l’excellence de leurs résultats. Ils sont également l’occasion de célébrer leurs qualités humaines : camaraderie, sens du service, engagement et prise de responsabilité.

Les familles étaient venues nombreuses pour partager ce moment de fête et dire un dernier au-revoir à monsieur des Boscs, chef d’établissement, qui quittera ses fonctions à la rentrée prochaine pour prendre la direction du collège Sainte-Jeanne d’Arc de Genas, dans l’est lyonnais.

 

                                     Yannick Dupin

 

Légendes photos : © Yannick Dupin

 

- Une partie de l’équipe pédagogique de Saint-Michel habillée en tenue d’époque

- Le directeur de Saint-Michel sur les échasses

- Le collège en tenue de fête

- Beaucoup de monde présent pour ce grand jour (© Collège Saint-Michel)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 juin 2015 - Rubrique Prière, veillée, célébration

En mars, au cours de la "Nuit des Témoins", nous avons prié pour les chrétiens persécutés.

Ce jeudi 25 juin, l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture (ACAT) de Dijon célébrera sa "Nuit des veilleurs".

L'ACAT organise depuis des années dans diverses paroisses cette soirée, une veillée de prière pour que cessent dans le monde les tortures sous toutes les formes et particulièrement la peine de mort.

Cette année, la "Nuit des veilleurs" se déroulera le jeudi 25 juin à 19h30 dans la chapelle de la Maison diocésaine (9 bis, bd Voltaire à Dijon).

 

 

Pourquoi prier ?

La prière consiste à entrer dans une relation d'amitié et de contemplation devant Dieu et son amour, dans une attitude d'accueil et de confiance. Celle-ci devient confiance aussi devant nous-mêmes et devant le monde. Alors la prière peut devenir détente des forces pour vivre, et progressivement accès à une paix intérieure. Le recueillement est nécessaire à la qualité de la vie humaine. La prière est d’abord une démarche gratuite.

Certains pensent aussi qu’il est plus important de se dévouer au service des autres que de passer du temps à prier.

Certes, ce qui est le plus important dans la vie chrétienne, c’est l’amour. Le grand commandement c’est « aimer Dieu et son prochain ». Mais pour aimer vraiment son prochain, la prière est nécessaire. Sans ce contact avec Dieu, notre service des autres peut devenir une activité égocentrique. Sans la prière, l’action risque de dégénérer en agitation. La prière change la qualité de notre relation avec ceux pour qui nous nous dévouons. Elle nous permet d’éviter les déviations possibles du "service des autres" comme se croire indispensable.


Source : site national de l'ACAT

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 juin 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

La messe paroissiale du 27 juin de Notre-Dame de Dijon sera concélébrée par les pères Pierre Lallement, Pierre Mayol, Guy Vincent et Jean-Jacques Aumeunier, en action de grâces pour le jubilé de leur ordination presbytérale (50 ans de sacerdoce).

A l'issue de cette messe (qui débutera à 17h30), nous pourrons entourer les jubilaires lors d'un apéritif sous le porche.

Les pères Lallement, Mayol et Vincent ont été paroissiens de Notre-Dame, où ils ont célébré ensemble leur première messe le 22 juin 1965. 

Le père Mayol a été curé de la paroisse de 2001 à 2008. 

Le père Jean-Jacques Aumeunier vient régulièrement rendre service à Notre-Dame, où il célèbre habituellement la messe du mardi matin, et assure les confessions le mardi et le samedi. 

 

Photo ci-dessous : 9 prêtres du diocèse ont fêté leur jubilé lors d’une messe présidée par l’archevêque le 10 juin dernier à la cathédrale Saint-Bénigne. Parmi eux, les pères Aumeunier (à gauche), Mayol (à gauche de Mgr Minnerath), Vincent (à droite de Mgr Minnerath) et Lallement fêtent leurs 50 ans de sacerdoce. © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 juin 2015 - Rubrique Mouvements et associations

« Elargis l’espace de ta tente » : tel était le thème de la Rencontre Nationale de la Mission Ouvrière qui s’est déroulée les 23, 24 et 25 mai à Lourdes.

La Mission Ouvrière regroupe les mouvements Action Catholique des Enfants (ACE), Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), Action Catholique Ouvrière (ACO), les prêtres ouvriers, les religieux et religieuses en monde ouvrier.

Près d’un millier de participants enfants, jeunes et adultes en provenance de tout le pays, dont six Côte-d’Oriens, se sont retrouvés pour échanger, partager, découvrir. Les enfants avaient toute leur place dans ce rassemblement avec des espaces dédiés qui ont amené couleurs et vie.

Après le temps d’ouverture, chacun pouvait se rendre dans les forums : travail, réactions aux évènements, citoyenneté, fraternité/diaconie, présence dans les quartiers populaires, migrants, interreligieux, fondation réciproque, partenariats, famille.  Des temps festifs, des temps de prière, une marche en fraternité comme pour Diaconia étaient aussi proposés.

La présentation des repas offerts aux demandeurs d’asile et personnes en difficulté sur le diocèse de Dijon a été faite dans le forum « fraternité/diaconie ».  Elle a été appréciée. François Soulage, ancien président du Secours Catholique et invité lors de cette rencontre a même souligné le « travail » en commun fait entre les mouvements d’action catholique et les paroisses, une manière déjà de s’ouvrir et de mieux se connaitre.

Elargir l’espace de sa tente n’est pas toujours facile : accueillir l’autre, lui laisser une place dans nos vies, dans nos mouvements, dans nos églises. Et pourtant, de nombreux exemples ont montré que c’était possible.

Emmanuel Clémence
Mission Ouvrière de Côte-d’Or

Photos : © Emmanuel Clémence

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...