Notre Blog Actualités



Posté le 23 juillet 2015 - Rubrique Evénements

C’est à une nouvelle lecture théâtralisée et musicale de textes de Saint Bernard que la troupe « Actant-Scène » nous invite en cet été.

Déjà en 2013, cette troupe théâtrale avait proposé un spectacle au cours duquel de grands textes de Saint Bernard ont été donnés à écouter. C’est un nouveau spectacle que cette troupe nous convie avec d’autres grands textes et plus particulièrement les sermons de celui qui est né à Fontaine-les-Dijon et est devenu moine à Cîteaux avant de partir à Clairvaux.

A l’occasion des 900 ans de l’entrée de la Fondation de l’abbaye de Clairvaux, les mots de Bernard vont à nouveau résonner au cœur de l’abbaye de Cîteaux.

La forme retenue est une lecture théâtralisée et musicale de morceaux choisis des œuvres de Bernard de Clairvaux, donnée par deux comédiens et un musicien. La lecture à haute voix est une forme théâtralisée à part entière où la communication devient plaisir d’écoute. Le public est convié à une expérience culturelle et artistique, à un parcours poétique et sonore. Alors que sonnent les mots, la musique allège, pointe, tire sur la corde et prolonge le verbe d’inépuisables émotions et couleurs. Bernard en effet a eu aussi un souci vif de la musique dans la liturgie et le chant : « Le chant, écrit-il, devrait éclairer la tristesse et apaiser la colère, il ne devrait pas évacuer le sens du texte, mais le rendre fécond ».

Ces lectures auront lieu les :
6,7,8,9,13,14,15,16,20,21,22,23 août à 18h30 l’abbaye Notre-Dame de Cîteaux. (21700 St-Nicolas-Les-Cîteaux)

Renseignements et réservations : www.citeaux-abbaye.com / Tél. : 03 80 61 32 58
Tarifs : 10€ (5 € pour les moins de 15 ans.)

 

Ci-dessous : photographies de l’édition 2013 de ces lectures théâtrales.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 juillet 2015 - Rubrique Pèlerinage

Partir en Terre Sainte ! C’est souvent le rêve de tous ceux qui n’ont pu réaliser un tel projet mais aussi de ceux qui l’ont déjà vécu et auraient envie de reprendre cette démarche de pèlerinage.

Le pèlerinage en terre Sainte est vraiment le pèlerinage qui nous permet de remonter aux sources de la foi :

-          la foi de l’Eglise d’abord puisque c’est l’occasion de relire tous les grands textes bibliques là où ils ont été vécus et de mieux comprendre comment les premières générations de chrétiens ont eu à annoncer l’Evangile ;

-          la foi personnelle de chacun aussi : car en marchant, en relisant la Bible, en prenant le temps de la réflexion, il est donné à chaque pèlerin de relire sa propre foi, ses grandes étapes, son engagement en portant un regard biblique sur son histoire.

C’est cette démarche que propose le service des pèlerinages du diocèse en octobre prochain. En effet, du 4 au 11 octobre un groupe de pèlerins partira en direction d’Israël et de la Palestine sur les pas du Christ et des générations de chrétiens qui ont vécu cette démarche depuis des siècles.

Ce pèlerinage les conduira dans le désert du Néguev, sur les bords de la Mer Morte et à Jéricho, à Nazareth et dans les grands sites de la Galilée, à Bethléem et à Jérusalem.

Accompagné par le Père Eric Millot, vicaire général du diocèse de Dijon, ce pèlerinage aura lieu du 4 au 11 octobre 2015 (au départ de Dijon). Sur place, il y aura des temps forts en groupe, des célébrations chaque jour et des temps de rencontre avec diverses personnalités locales qui nous permettront de mieux comprendre tout ce qui se vit sur cette terre.

 

Le document en pdf ci-dessous vous donne le programme complet de ce pèlerinage.

Pour tous les renseignements et les inscriptions, vous pouvez vous adresser au

Service des pèlerinages
9bis, bd Voltaire
21000 DIJON
Tél : 03 80 63 14 65
Courriel : pelerinages.dijon@wanadoo.fr
Site : http://pelerinages-dijon.cef.fr/?p=97

 

Ci-dessous : photos des pèlerinages vécus ces dernières années.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 juillet 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Au cours de l’été, afin de permettre aux prêtres de nos paroisses du diocèse de bénéficier d’un repos sans doute bien mérité, des prêtres venus d’autres diocèses du monde – et souvent d’Afrique – acceptent de venir assurer des remplacements.

Ainsi les chrétiens des paroisses non seulement continuent à pouvoir participer aux offices mais tous sont heureux de rencontrer d’autres prêtres qui viennent aussi présenter leur pays et l’Eglise à laquelle ils appartiennent.

Alors prenons, nous aussi, le temps de faire connaissance avec ceux qui accueillent actuellement dans nos églises.

Commençons par le Père Jean-Claude TSINGI.

Arrivé dans les derniers jours du mois de juin, c’est la troisième fois que le Père Jean-Claude vient dans le diocèse de Dijon et c’est à chaque fois la paroisse St Pierre de Dijon qui l‘accueille. Les paroissiens le connaissent donc bien et apprécient cet homme jeune si souriant et accueillant et ils apprécient de le voir se déplacer en bicyclette dans le quartier et parfois beaucoup plus loin.

Le Père Jean-Claude nous arrive de la République Démocratique du Congo. Né en 1980, il est prêtre du diocèse de Kisantu depuis 2011. Depuis son ordination, il a servi deux paroisses : il a d’abord été vicaire à la paroisse St-Antoine-de-Padoue de N’Sanda (2011-2013) puis vicaire à la paroisse Saint-Eugène de Kipako depuis 2013. Or depuis une année, en absence du curé malade, c’est lui qui a assumé toutes ses responsabilités. Autant dire que ce temps de changement de rythme en France lui permet aussi de pouvoir se reposer de cette année éprouvante.

A la paroisse St Pierre, Le Père Jean-Claude assure tous les services paroissiaux accueillent avec plaisir les familles pour les funérailles, baptêmes et mariages.

Quand on lui demande ce qui le marque particulièrement dans cette paroisse, il cite spontanément deux particularités : « Dans les paroisses de France, on est très accueillant : tout le monde peut bénéficier des funérailles chrétiennes par exemple ; alors que chez nous, nous vérifions toujours que la personne a vécu selon ce que souhaite l’Eglise. D’autre part, poursuit-il, ici, les chrétiens sont peut-être peu nombreux mais ils semblent très convaincus ! » Ainsi le P. Jean-Claude dit son admiration pour tous ceux qui participent fidèlement et régulièrement à la vie de la paroisse.

Merci, Père Jean-Claude, et bon séjour.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 juillet 2015 - Rubrique Jeunes

Venant de Côte d'Or, 230 jeunes de 8 à 17 ans du mouvement des Guides et Scouts d’Europe partent à leurs camps d’été. Point d’orgue de l’année, ce camp est l’occasion pour eux de vivre « le civisme à l’école des bois » selon les mots de Baden-Powell, son fondateur. Leurs chefs (18-24 ans) s’y sont également préparés en se formant lors de camps-école animés par les cadres du mouvement.

Au programme : construction du camp (en bois !), exploration de l’environnement, concours de cuisine au feu de bois, épreuves sportives et d’adresse, grands jeux, veillées au coin du feu, services rendus aux habitants de la région

Nathalie, 16 ans, chef de patrouille (responsable d’une équipe de 7 jeunes) témoigne : « Le camp est l’aboutissement de l’année. On met en pratique ce que l’on a appris, mais c’est aussi un moment où l’on se retrouve entre amis, on joue, on parle, on vit ensemble… On se connaît mieux après ! »

Depuis 1956, les Guides et Scouts d’Europe éduquent des jeunes à une citoyenneté durable, afin qu’ils deviennent des acteurs engagés du monde qui les entoure. La pédagogie développée par Baden-Powell et le Père Sevin vise à leur enseigner le sens du concret et de la débrouillardise, le sens de Dieu, le sens de l’autre par le service, à leur offrir un contexte propice à la formation du caractère et à leur développement physique.

 

Les Guides et Scouts d’Europe en chiffres :

Présents dans 20 pays européens

2ème mouvement de scoutisme en France en nombre d’adhérents, agréé par l’Etat

30 000 adhérents en France

60 000 membres en Europe

1300 camps par an

6500 cadres bénévoles

1300 cadres formés par an

10 000 jours par an de formation des cadres bénévoles

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...