Notre Blog Actualités



Posté le 23 novembre 2015 - Rubrique Culture et patrimoine

Qui ne connaît pas la petite église de Fixey ? Qui, un après-midi d’été, n’a pas passé la porte de cette église pour retrouver la fraîcheur silencieuse du lieu ? Un silence vieux de plus de  dix siècles…

Cette église, sûrement l’une des plus anciennes de Bourgogne, est sous le vocable de saint Antoine le Grand.

Les siècles aidant, des travaux extérieurs deviennent urgents.

Consciente de cela, la municipalité de Fixin a décidé, il y a plusieurs mois, d’étudier un projet de restauration extérieure de l’église : réfection du clocher, du toit de laves, des enduits extérieurs ainsi qu’un assainissement général du bâtiment.

La municipalité et l’association des Amis de l’église de Fixey ont créé un partenariat avec la Fondation du Patrimoine car il y a naturellement besoin de beaucoup d’argent*.

Les travaux devraient durer jusqu’à l’été 2017. Tout au long des mois à venir, chacun de nous pourra venir et se rendre compte de l’avancée des travaux, mais l’église sera alors fermée.

L’association des Amis de l’église de Fixey, en lien avec la paroisse de Gevrey, a pour but de gérer cette église : ouverture, entretien intérieur, accueil avec des panneaux explicatifs, carte-images de prière, crèche de Noël, etc. Afin que chaque personne qui en pousse la porte trouve ce qu’il vient y chercher.


                           Michel Defrance
                      Association des Amis
                       de l’église de Fixey

 

*Il est possible de faire un don en ligne sur le site « Fondation du Patrimoine Bourgogne », à « Chapelle de Fixey ».



Photos : © DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 novembre 2015 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Le vendredi 6 novembre, le colonel Kim, commandant la gendarmerie de Bourgogne, était entouré de plusieurs centaines de gendarmes, officiers, sous-officiers et retraités en l’église du Sacré-Cœur à Dijon. La gendarmerie célébrait sainte Geneviève avec quelques modifications au calendrier.

Cette église est au cœur de la paroisse du quartier Deflandre. L’office était présidé par le père Eric Millot, vicaire général. Quatre prêtres ont concélébré avec lui l’Eucharistie. Le père Lamblot, curé du Sacré-Cœur, souhaita la bienvenue  avant que l’aumônier militaire et diacre permanent Philippe Chorier-Pichon  retrace  la vie de sainte Geneviève, « vierge consacrée  qui présida un royaume  à l’origine de la France. » C’est  le même aumônier qui proclama l’évangile selon saint Luc qui termina son propos après avoir évoqué la mémoire  du centurion : « Je vous le dis, même en Israël je n’ai pas trouvé une telle foi. »

Le père Eric Millot prononça une homélie dans laquelle il se réjouit de cette occasion  d’évoquer sainte Geneviève  en faisant un parallèle entre la vie de la patronne de la gendarmerie et la mission des gendarmes : « Nous avons besoin  de vous  dans notre société, l’actualité en apporte chaque jour une nouvelle preuve ».  Il  insista sur la nécessité que chaque vie humaine soit respectée.  Reprenant les paroles de saint Paul, il fit un parallèle avec sainte Geneviève  pour permettre que chacun  sache  faire face à son adversité  « pour contribuer à bâtir un monde pacifique et fraternel. »

Une trentaine de drapeaux des sociétés d’anciens combattants et associations patriotiques ornaient le fond du chœur de l’église.  On rappela que c’est le pape Jean XXIII qui décida que sainte Geneviève soit désormais patronne de la gendarmerie.  

La mémoire des gendarmes décédés au cours de l’année  fut citée au memento ainsi que les nombreux retraités disparus ces douze derniers  mois.


                                Jean Clerc


Photos : © Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 19 novembre 2015 - Rubrique Pèlerinage

La Crète : île grecque au cœur de la Méditerranée, île aux régions montagneuses, aux côtes rocheuses et sablonneuses, aux oliveraies foisonnantes, île baignée de soleil (plus de 300 jours d’ensoleillement par an)...

C’est dans cette île que 45 pèlerins venus de toute la Bourgogne, ont découvert du 12 au 19 octobre l’histoire des peuples qui l’ony habitée, depuis l’époque minoenne jusqu’à aujourd’hui.

Encadrés par le père Fira et Théodore Chevignard, ils ont arpenté, avec l’aide de leur guide grecque Polymnia,

Les sites archéologiques de  Knossos, Gournia, Gortine endroits chargés d’Histoire et de mythologie.

Ils ont découvert la variété et la beauté des paysages en se rendant dans les différents monastères orthodoxes de l’île. Ils ont admiré les peintures murales qui ornent ces églises. Ils ont aimé le moment où une religieuse  orthodoxe leur a expliqué le sens des icônes et la manière de les peindre.

Ils ont apprécié l’accueil des Crétois, la nourriture proposée dans les « tavernes ».

Et surtout, ils ont apprécié les célébrations eucharistiques dans les églises catholiques de l’île, les temps de prière matinale dans le bus, les 2 soirées autour de la lecture de saint Paul à Tite (premier évêque de l’île) et les riches échanges à l’intérieur du groupe.

Pèlerins de l’Yonne, du Nivernais de Saône-et-Loire et de Côte-d’Or sont revenus enchantés. Ils espèrent bien se retrouver pour continuer ces moments de partage.


                                        Anne-Marie Titeca


Photos
© Anne-Marie Titeca

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 novembre 2015 - Rubrique Prière, veillée, célébration

« Sois marqué de l’Esprit-Saint, le don de Dieu ». Ces paroles du rite de la chrismation, vingt-huit jeunes de CM1 et CM2 ont pu les entendre de la bouche de Mgr Roland Minnerath le 17 octobre à la paroisse Saint-Bernard de Dijon, à l’occasion de leur confirmation.

Dans son homélie, Mgr Minnerath a rappelé que le don de l’Esprit-Saint nous permettait non seulement d’entrer en communion avec Dieu lui-même, qui est Esprit, mais également avec tous les hommes qui, parce qu’ils ont un esprit, peuvent chercher et trouver Dieu. L’envoi de l’Esprit aux apôtres le jour de la Pentecôte les a conduits à une communion à Dieu et à une communion entre eux, donnant ainsi naissance à l’Eglise.

Suite aux orientations pastorales proposées par Mgr Minnerath, les enfants avaient été préparés depuis septembre dans le cadre du catéchisme à recevoir le deuxième sacrement de l’initiation. Deux demi-journées de retraite ainsi que le sacrement de réconciliation étaient venus compléter cette préparation. 

Avant la célébration, les enfants ont passé une partie de l’après-midi en compagnie de l’archevêque avec qui ils ont eu la joie d’échanger sur les mystères de la foi chrétienne, sur la prière ou encore sur l’action de l’Esprit-Saint dans leur vie.

Les familles les ont ensuite rejoints pour la célébration qui fut un beau moment paroissial apprécié de tous. Dès le lendemain, la messe dominicale était célébrée en action de grâce pour les nouveaux confirmés, pour les soutenir dans leur chemin de foi et pour les encourager vers leur prochaine étape : la première communion !


                                      François Reynes
                                     Séminariste de la 
                               Communauté Saint-Martin

 

Photos : © Paroisse Saint-Bernard

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...