Notre Blog Actualités



Posté le 27 novembre 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Les uns en bus, les autres derrière en voiture, nous étions environs 80 pèlerins des paroisses de Mirebeau-sur-Bèze et Pontailler-sur-Saône en direction de Taizé-Mazille. Notre journée commence par des prières et des chants dans le bus. Nous voilà « mis en condition » pour une journée qui s’annonce belle.

Arrivés à Taizé, tout commence par la messe. Célébrée par un prêtre libanais, cette messe était un des moments forts de la journée. Tous, nous avons été touchés par la qualité de la célébration : une célébration simple, mais combien priante. À la fin de la messe, nous avons eu la joie de rencontrer le frère Aloïs qui a pris le temps de nous donner « la Paix du Christ » à chacun personnellement. Il est vraiment le digne successeur de frère Roger, tant par sa simplicité que par son charisme !

Les années passent, mais l’esprit de Taizé ne change pas. Les jeunes y ont toujours une grande place. Tel a été le témoignage d’une jeune mexicaine qui a choisi de se réserver une année sabbatique au service de la communauté, comme le fit jadis son père. Ce témoignage a été confirmé un frère de la communauté d’origine hongroise, venu lui aussi nous rencontrer. Ce qui nous a tous marqué, c’est l’aspect œcuménique et universel du lieu. Comme j’aimerais pouvoir mieux être pénétré de cette mission de Taizé, son œcuménisme, son ouverture à tous !

Après le repas tiré du sac ou pris au réfectoire et quelques achats de souvenirs à la boutique (les objets sont confectionnés par les permanents de la communauté car celle-ci ne reçoit ni dons ni legs et ne se trouve ainsi à la charge de personne), direction le Carmel de Mazille.

Mazille : un lieu où nous avons fait de nombreuses découvertes.

Pour moi, le Carmel, c’était un lieu de prière, plutôt fermé ou les laïcs ne sont pas en contact direct avec les moniales. Ma première impression me fait comprendre que je me suis pleinement trompé. L’accueil de trois sœurs - Julie, Bernadette et Agnès - est des plus chaleureux et les explications concernant le fonctionnement économique du Carmel est un premier étonnement : Les sœurs sont agricultrices (plutôt bio), en relation dans leur travail avec les agriculteurs voisins !

Vient ensuite le détail de leur emploi du temps : prière, travail et repos comme à Cîteaux. La suite de leurs explications concerne leurs vocations, la joie de la prière silencieuse  et la manière avec laquelle elles ressentent et vivent l’appel, la mission !

Enfin le rôle de ce Carmel très impliqué dans l’œcuménisme mais aussi dans le dialogue interreligieux : Elles nous décrivent comment elles ont vécu le 500ème anniversaire de la fondation de leur ordre par sainte Thérèse d’Avila.

Que de révélations et d’émotions pendant ces quelques heures passées avec ces trois sœurs, surtout lorsque nous découvrons que l’une d’elle est parente de plusieurs personnes de notre paroisse !

Je suis très impressionné par la foi qui se dégage de ces carmélites et je me sens tout petit et bien loin de leur manière de prier : j’ai beaucoup de progrès à faire !

Merci à l'organisateur, notre curé, le père Joseph Nkouka.

Michel, un paroissien

 

Photos : © Paroisses de Pontailler et Mirebeau

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 novembre 2015 - Rubrique Formation

La pastorale de la famille (Service Familles) du diocèse organise pour la première fois, en accord avec notre archevêque et le pôle Eglise et Société, une journée diocésaine des fiancés le 12 mars 2016, que nous souhaitons annuelle, à laquelle sont associés tous les mouvements de pastorale de la famille intéressés par le mariage dont, tout particulièrement, le CPM. 

Cette journée est une occasion pour des futurs mariés, qui, pour beaucoup, entreront peu souvent dans une église par la suite, de faire une expérience de l’Église. Une équipe de couples va les accueillir autour de notre archevêque pour leur faire approcher ce que le Christ peut changer dans leur vie personnelle et de couple. La journée, amicale, commence par des témoignages de couples mariés et se poursuit par des réponses aux questions après un apéritif et un repas de midi partagés en équipe de 4 ou 5 couples autour d’un couple parrain. Elle se termine par une bénédiction personnelle de chaque couple de futurs mariés de l’évêque.

Dans l’optique de préparer cette journée, un week-end de formation au témoignage est organisé à Dijon les 28 et 29 novembre, à la Maison diocésaine de Dijon. Les couples de votre entourage qui seraient intéressés par cette formation utile, dans la perspective de la journée des fiancés ou pour une toute autre raison, seront les bienvenus.


Renseignements : http://servicefamille.unblog.fr

Inscriptions : g.girieu@wanadoo.fr – 03 80 46 69 27 – 06 07 54 14 20

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 25 novembre 2015 - Rubrique Vocation

Le Service Diocésain des Vocations (SDV) organise trois soirées de théâtre dans le cadre de l'année de la vie consacrée.

"Désert fertile" est une pièce écrite pour l'occasion à la demande d'une congrégation de l'Ouest de la France, sur l'annonce d'une vocation religieuse dans une famille.

 

Cette pièce s’adresse à tous : jeunes, familles, religieux, paroissiens, public de tout âge, intéressé par un théâtre venant nous toucher et nous rejoindre au cœur de notre vie, au cœur de nous-même.
 
Le thème initial de l’engagement dans la vie religieuse aujourd’hui s’est élargi à des questions essentielles pour chacun : l’appel, l’engagement, la fidélité, l’accueil de l’inattendu…  Laissons-nous interpeller par cette histoire bien contemporaine, portée par le dialogue d’un père avec sa fille !

 

Les trois représentations se dérouleront :

- Jeudi 26 novembre : à Dijon, église Sainte-Jeanne d'Arc - 21h

- Vendredi 27 novembre : à Volnay, salle des fêtes - 20h30

- Samedi 28 novembre : à Pothières, salle des fêtes - 16h30

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 novembre 2015 - Rubrique Evénements

Du 25 au 27 octobre, 160 prêtres de la Province de Dijon étaient réunis à Paray-le-Monial autour de leurs quatre évêques. Sur le thème : « Prêtres, ministres de la grâce de Dieu », les participants ont vécu trois jours de formation et d’échanges autour de plusieurs intervenants de grande qualité.

Outre les quatre évêques, sont également intervenus (entre autres) Dominique Quinio, directrice du journal La Croix de 2005 à 2015, le père Olivier Artus, bibliste et vice-recteur de l’Institut Catholique de Paris, le père Philippe Greiner, doyen de la faculté de Droit canonique de Paris ou encore le père Thierry Magnin, recteur de l'université catholique de Lyon. Le père Jacques Descreux (voir pages 8-9) est également intervenu sur la charité dans l’Evangile de Luc.

Les prêtres ont profité des nombreux carrefours proposés pour échanger et partager leurs expériences de terrain.

Les temps de célébration ont également été des moments forts de cette session, qui aura permis à nos prêtres de prendre quelques jours de réflexion en retrait de leur vie quotidienne qui ne laisse souvent que peu de temps pour cette formation pourtant indispensable. C’est donc heureux d’avoir vécu ces trois jours aussi intensifs que fraternels qu’ils sont repartis dans leurs paroisses ou dans leurs autres ministères.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...