Notre Blog Actualités



Posté le 21 aot 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

Ce vendredi 7 août, c’est un groupe d’une vingtaine de personnes qui a répondu présent à l’appel de l’ensemble paroissial de Liernais, pour s’élancer sur les chemins de la campagne de Liernais, et rejoindre ainsi la chapelle Sainte-Sabine à Jonchery, sur la commune de Diancey.

Le parcours à travers les bois où l’ombre était la bienvenue avec cette chaleur caniculaire de ce beau mois d’août a permis de longer la rivière de Liernais, et de rejoindre Marcheseuil où une dizaine de personnes est venue renforcer l’équipe.

Nous nous sommes retrouvés une cinquantaine à la chapelle de Sainte-Sabine pour partager un repas sous une grande tente, qui a permis de nous abriter pendant que l’orage donnait un peu de fraicheur à la nature et aux convives.

Sainte-Sabine, petite chapelle au hameau de Jonchery,  a cette particularité d’être entourée d’eau, l’accès se faisant par un petit pont en bois.

Un groupe de marcheurs de la Confraternité des Pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle en Bourgogne s’était joint à nous, a fait part de son expérience du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle et a entonné joyeusement le chant des pèlerins «  Ultreia» (Aller plus loin, plus haut ) qui invite au dépassement physique et spirituel.

Vers 21h, l’heure du retour avait sonné, et une dizaine de personnes se mettait en route pour rejoindre Liernais.

Un gros orage est venu ponctuer le trajet ainsi qu’une biche croisée au hasard d’un carrefour : c’est vers 23h30 que le groupe pénétrait dans l’église de Liernais pour un bref moment de recueillement.

Finalement, c’est une boucle de 32 km qui a été parcourue par les participants. Tout le monde s’est promis de se retrouver l’an prochain pour renouveler l’événement qui prendra certainement une autre forme, sur un autre parcours.

Pourquoi pas un départ de Saulieu pour gagner l’Abbaye de la Pierre-qui-Vire pour une soirée autour d’un texte sacré, et retour sur Saulieu par un détour autour du Lac de Saint-Agnan ?

Mais c’est une autre aventure qu’il faudra réinventer…


                                        Claude Correia
                                       EAP de Liernais

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 aot 2015 - Rubrique Pèlerinage

Comme il est de tradition, 50 personnes se sont rendues en procession depuis l'église de Varanges jusqu'à la chapelle "Notre-Dame de Toutes Grâces". Ce pèlerinage a attiré des personnes de toutes générations, permettant à chacun de se ressourcer en confiant joie et détresse à Marie.

Le père Raoul Mutin, vicaire des paroisses de Genlis et Saint-Just-de-Bretenières, a ouvert la veillée en introduisant la méditation du chapelet et de l'évangile. Comment méditer le chapelet, comment méditer les mystères ? Chapelet prière du cœur, en cœur à cœur avec Marie et Jésus. Le père Mutin a aussi rappelé l'importance de ces coutumes populaires où se mêlent simplicité, humilité et profondeur de la foi.

Coutumes qu'il a choisi de mettre en valeur lors de deux veillées :

- Vendredi 16 octobre 2015 à l'église de Varanges, à 20h30 :veillée animée par l'équipe missionnaire mobile et le père Raoul Mutin : découvertes de quelques chapelles locales du diocèse, dédiées à Marie (Notre-Dame de Toutes Grâces, Notre-Dame du Chemin, Notre-Dame d'Etang...).

- Vendredi 4 mars 2016 à l'église d'Izier, à 20h30 : découverte du Rosaire avec l'équipe missionnaire mobile du diocèse et le père Raoul Mutin, en présence des enfants et des jeunes de la catéchèse.


Puis la procession s'est mise en route au rythme de la prière du "Je vous salue Marie".

Le père Mutin a ainsi calculé que 2500 "roses" spirituelles avaient été offertes à Marie sous la forme de prières, la prière du "Je vous salue Marie" étant reprise par chaque participant cinquante fois lors de la récitation du chapelet (50 x 50 = 2500).

Arrivé à la chapelle, chacun a pu écrire des intentions de prières dont certaines ont été lues à la messe du 15 août à Genlis : prière de demandes, de remerciements , prière pour les Chrétiens d'Irak...

 

Source : blog de la paroisse de Genlis

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 aot 2015 - Rubrique Pèlerinage

Pour la quatrième année consécutive, le diocèse de Dijon organise une marche entre Fontaine-lès-Dijon (maison natale de saint Bernard) et l’abbaye de Cîteaux : ce chemin reprend le déplacement que Bernard, né à Fontaine-les-Dijon a suivi pour entrer à l’abbaye de Cîteaux.

Cette route est l’occasion de méditer quelques grands textes de Saint Bernard. Parce qu’elle est construite en 4 étapes (4 demi-journées), chacun peut faire une partie ou la totalité du pèlerinage.

Ce pèlerinage aura lieu cette année les samedi 22 et dimanche 23 août. Le programme vous est indiqué ci-dessous. Des renseignements peuvent vous être communiqués par le

Service diocésain des Pèlerinages
9 bis bd Voltaire
21000 DIJON
Tél : 03 80 63 14 65
pelerinages.dijon@wanadoo.fr

Samedi 22 Août 2015

·         Rendez-vous dès 8 h 30 à Fontaine-lès-Dijon. (Maison natale de saint Bernard).

·         9 h 00 : Célébration liturgique et envoi

·         9 h 30 : départ à pied : Fontaine/Chenôve : 11 km

·         12 h 30 : arrivée à Chenôve (St-Nazaire) Pique-nique/Pause spirituelle.

·         14 h 30 : départ à pied : Chenôve/Gevrey-Chambertin : 10 km

·         17 h 00 : arrivée à Gevrey-Chambertin. Temps de rencontre et de partage.

·         19 h 00 : fin.

 

Dimanche 23 Août 2015

·         Rendez-vous dès 8 h 00 à Gevrey-Chambertin.

                ·         8 h 30 : messe à l’église de Gevrey-Chambertin, présidée par Mgr Minnerath, archevêque de Dijon.

·         9 h 30 : départ à pied : Gevrey-Chambertin/Gilly-lès-Cîteaux. : 8 km

·         12 h 00 : arrivée à Gilly-lès-Cîteaux (Grange de Saulx) Pique-nique/Pause spirituelle.

·         13 h 30 : départ à pied : Gilly-lès-Cîteaux/Abbaye de Cîteaux : 12 km

·         16 h 30 : arrivée à l’Abbaye.

·         17 h 15 : vêpres à l’Abbaye de Cîteaux.

 

Ci-dessous :

En pdf : bulletin d’informations et d’inscription

Photographies des pèlerinages des années 2013 et 2014.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 19 aot 2015 - Rubrique Oecuménisme

Comme chaque année  dans notre diocèse de Dijon, la fête de Saint Elie, le 20 juillet, a été l'occasion d'une rencontre priante et festive à Saint-Rémy-les-Montbard, où les carmélites ont accueilli pendant deux jours pèlerins et amis.

Les membres de la Fraternité se sont d'abord réunis l'après-midi du 19 juillet, afin de partager les soucis et les espoirs de l'année écoulée. Ils ont poursuivi leurs échanges lors du repas tiré du sac dans la cour, avant de partir à l'église du village pour participer à la vigile de saint Elie. Immense office de plus de trois heures, avec toute la lenteur et les répétitions orientales, qui enchaîne à la file vêpres et complies ! Il faut vraiment accepter de se laisser guider, mais quelle beauté que le dialogue des voix masculines, du diacre, du prêtre et celles de la chorale, dans le choeur, avec les répons de la foule, dans la nef. Au coeur de la nuit, nous tenons dans la nuit des cierges allumés, geste qui m'évoque la veillée pascale .

Voilà qui prépare à vivre une grande matinée liturgique, avec l'office de Tierce, qui, du coup, paraît très court, et l'hymne acathiste à la mère de Dieu, grande louange à la Vierge chantée par la chorale et par la foule, avant la divine liturgie. Dans le choeur,  les célébrants sont rejoints par le père carme M-P Barjhoux, le père Zoungrana, délégué diocésain à l'oecuménisme, et le père Soldatenkoff, prêtre orthodoxe russe, ami du monastère. C'est lui qui prononce ensuite , sur la tombe de mère Elisabeth, la prière en sa mémoire, un très beau témoignage.

A midi, c'est un vrai festin préparé par sœur Thérésa qui est partagé dans la joie : même le temps est favorable, car la température est agréable, après des semaines de pénible canicule. Puis, dernière après-midi bien remplie par Thérèse d'Avila ! Le frère carme M-P Barjhoux développe  l'actualité de sainte Thérèse, et notamment l'incomparable liberté donnée par la pratique de l'oraison. Marie-Christine Roussel, nièce de mère Elisabeth, complète cette évocation de la madre par un montage émouvant de textes et de passages musicaux exprimant sa personnalité exceptionnelle et sa quête spirituelle.

Le dernier office, celui des vêpres, conclut cette journée : impossible d'oublier désormais saint Elie, dont la figure passionnée a été maintes fois chantée et rappelée pendant tous ces offices... La chorale s'est particulièrement surpassée : quelle fête !

 

                                               Maguy Minonzio


Photos© Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...