Notre Blog Actualités



Posté le 05 novembre 2015 - Rubrique Prière, veillée, célébration

La chapelle du Carmel de Flavignerot était comble pour la célébration du cinquième centenaire de la naissance de sainte Thérèse d’Avila. Les cérémonies de ce dimanche 18 octobre ont commencé par le chant des vêpres  avec notamment une psalmodie : « Sainte Thérèse notre Mère, tu nous apprends le chemin de perfection. »

Mgr Minnerath présida l’Eucharistie, il était entouré de dix prêtres. Devant l’autel, la représentation de sainte Thérèse d’Avila reposait sur quelques reliques.

Après la proclamation de l’Evangile de  saint Jean par le père Jacques Descreux, l'archevêque prononça l’homélie. Il fut question dans ses propos de la sagesse, rappelant que sainte Thérèse d’Avila  était obsédée par son attachement au Christ  avec lequel  elle traça son chemin.

"L’Esprit fait de Dieu des hommes libres" dit-il, insistant sur la nécessité comme le fit Thérèse de savoir revenir à la source et de découvrir en Dieu "un trésor inépuisable".

Les sœurs carmélites  interprétèrent à la communion un chant tiré d’un poême de sainte Thérèse de Jésus : "Je suis à Toi Seigneur , pour Toi je suis née, pour Toi je veux vivre. Seigneur que veux-tu de moi ?"  et de clore cette célébration par le Magnificat.


                                        Jean Clerc


Ce dimanche 8 novembre, les soeurs du Carmel de Flavignerot fêteront la bienheureuse Elisabeth de la Trinité.

15h45 : concert spirituel de violon avec Natacha Triadou
16h45 : vêpres
17h30 : Eucharistie présidée par le P. Bernard Card, curé de la paroisse Dijon-Saint-Michel

 

Photos© Jean Clerc

 

                                                     

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 04 novembre 2015 - Rubrique Ordination

La fête de Toussaint offrait un cadre liturgique solennel à l’ordination diaconale de Claude Compagnone, à la veillée du 31 octobre dernier, dans l’église Saint-Joseph de Dijon.

Son engagement fut ainsi accueilli et béni par Mgr Minnerath dans la joie de toute la communauté rassemblée : famille, amis, paroissiens, prêtres et diacres, mais aussi dans la communion de tous les saints, invoqués dans la longue litanie prévue par le rituel.

L’évangile des Béatitudes, et notamment l’appel de la première, « avoir un cœur de pauvre », s’adressait tout particulièrement, comme l’a souligné l’homélie de l’archevêque, à un nouveau diacre, envoyé comme témoin de la présence du Christ parmi les hommes. Ce sera justement la mission de service du nouveau diacre, et particulièrement au sein de l’ Equipe d'Animation Paroissiale (EAP) qui vient d’entrer en fonction.

Claude et Isabelle, qui fêtaient aussi leurs vingt-cinq ans de mariage, ont accepté, avec l’appel au diaconat, une nouvelle étape de vie, encore plus généreuse et ouverte à tous. La belle icône offerte par leurs amis diacres et leurs épouses, les aidera à vivre dans la prière la fidélité à cet engagement radical : pour la plus grande gloire de Dieu et la joie de toute l’Eglise, visible et invisible.

 

                                                              Maguy Minonzio 

Photos
© Maguy Minonzio

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 novembre 2015 - Rubrique Vie du diocèse

A l’occasion de « l’année de la Miséricorde », les pères oratoriens ont convié les chrétiens à partager une méditation et une prière après un repas tiré du sac à la Maison Ozanam le dimanche 11 octobre.

Pour cette première assemblée de l'année, 25 personnes ont répondu à l’invitation. La méditation proposée avait pour thème "l’Année de la Miséricorde"  sous un titre général : « Regarder Dieu qui patiente et prend pitié ».

Autour de cinq tables, on médita les extraits de la bulle d’indiction de l’année de la Miséricorde voulue par le pape Francois lancée le 11 avril en prélude à l’année Sainte qui s’ouvrira en décembre.

Des propos réunis par ces pèlerins d’un jour, il faut retenir des idées méditées par chacun et chacune tirées d’un document édité à cette occasion : « Nous avons toujours besoin de contempler  le mystère de la miséricorde » , cette miséricorde de Dieu « n’est pas une idée abstraite mais une réalité concrète ».

"Notre Seigneur se manifeste surtout quand il se penche sur la misère humaine" dit encore dans le message du pape : cette affirmation fut commentée largement avant  d’associer à ces affirmations les béatitudes évangéliques  qui conduisent à « redécouvrir  les œuvres de miséricorde corporelles : nourrir les affamés, donner à boire à ceux qui ont soif, vêtir ceux qui sont nus, accueillir l’étranger, assister les malades, visiter les prisonniers, ensevelir les morts" ; et de conclure par cette affirmation : « La miséricorde n’est pas synonyme de « Bonnisme » ni de pur sentimentalisme. en elle se vérifie l’authenticité de cette identité de disciples de Jésus et notre  crédibilité en tant que chrétiens dans le monde d’aujourd’hui".

Cette rencontre s'est prolongée, avec les participants qui le souhaitaient, par une promenade dans les vignes autour de Fixin.

Prochain dimanche oratorien  : ce dimanche 8 novembre  de 12h30 à 15h. 

 
                                        Jean Clerc

Photos© Jean Clerc et DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 novembre 2015 - Rubrique lire, écouter, regarder

Le numéro d'Eglise en Côte-d'Or du mois de novembre vient de paraitre ! Votre revue diocésaine a choisi ce mois-ci de vous présenter l’organisation et le fonctionnement d’un diocèse.

Le dossier

Curé, vicaire général, délégué épiscopal, laïc en mission ecclésial, service diocésain, archevêque métropolitain… Nous entendons ou lisons souvent ces termes sans toujours savoir précisément à quoi ils correspondent.

L’Eglise et les diocèses ont une organisation bien structurée qui permet d’optimiser l’efficacité des ressources matérielles et humaines dont ils disposent. Présente autant que possible dans tous les domaines de notre vie, l’Eglise doit s’appuyer sur une organisation laissant les pasteurs suffisamment libres pour agir et suffisamment collégiale pour accompagner, conseiller et soutenir ses décideurs.

C’est le cas au niveau diocésain, avec le conseil épiscopal auprès de l’évêque, mais aussi au niveau paroissial avec entres autres les Equipes d’Animation Paroissiale (EAP), le conseil paroissial ou le conseil économique qui entourent le curé.

Ce numéro d’Eglise en Côte-d’Or vous propose une immersion dans l’organisation d’un diocèse et plus particulièrement bien sûr dans le diocèse de Dijon. S’ils ont des rôles bien distincts, les évêques, vicaires épiscopaux, curés et vicaires, services et mouvements diocésains, doyens et laïcs en mission ecclésiale, ont tous une même mission : servir tous les catholiques de leur diocèse.

Visages de Prêtres

Dans ce numéro du mois de novembre, vous ferez plus ample connaissance avec le père Jean Lamblot, prêtre du diocèse de Dijon, qui était l’invité de l’émission « Visages de Prêtres » le mois dernier sur RCF en Bourgogne.

Le père Lamblot, vicaire épiscopal chargé du pôle « Formation et Catéchèse », est aussi curé de la paroisse Sacré-Cœur/Saint-Jean Bosco de Dijon. ECO vous propose donc un retour sur la vie et le ministère de ce prêtre aux multiples casquettes.

De nombreux comptes-rendus des évènements diocésains

Dans ce numéro d’Eglise en Côte-d’Or du mois de novembre, vous retrouverez un compte-rendu de la rencontre des évêques de la province à Autun, des messes de rentrée de l’enseignement catholique et du monde étudiant, ou encore de la journée du patrimoine.

Vous retrouverez aussi dans votre revue diocésaine un compte-rendu du dernier pèlerinage à Notre-Dame d’Etang, du séjour en Terre Sainte d’une trentaine de Côte-d’Oriens ou encore un compte-rendu de la journée d’accueil par leurs confrères des nouveaux prêtres au service du diocèse !

 

Toutes ces informations, et bien d’autres encore, sont donc à retrouver dans votre revue Eglise en Côte-d’Or, dont le numéro du mois de novembre vient de paraitre !

 


N’hésitez pas à vous abonner si vous ne l’êtes déjà, et si vous faites partie de nos lecteurs, merci beaucoup pour votre fidélité !

Vous pouvez vous abonner en ligne à ECO ici !

 

Eglise en Côte d’Or, revue du diocèse de Dijon, est disponible par abonnement (31 euros par an), à l’accueil de l’archevêché, à l’accueil de la maison diocésaine et sur les tables de presse des paroisses.

Tous ces numéros (10 par an + numéros spéciaux éventuels) sont accompagnés de la lettre d'information du diocèse (4 pages), qui annonce les principaux évènements de l'activité diocésaine.

Eglise en Côte d'Or paraît le 1er de chaque mois.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...