Notre Blog Actualités



Posté le 28 novembre 2014 - Rubrique Chrétiens dans la société

La conviction des organisateurs de la table ronde interreligieuse a fait salle comble le mercredi 19 novembre à l'école de Sciences Politiques de Dijon. Dès sa présentation, Vincent Boggio, diacre et médecin, toucha l'auditoire, qui fut attentif aux quatre intervenants,  puis aux réponses en écho des autres participants juifs, musulmans et chrétiens.

La succession des rites funéraires juifs fut rappelée par monsieur Jean-Claude Dahan. Les soins rendus par l'équipe de funérailles, les prières, les gestes, et les coutumes du deuil, expriment à la fois la conscience du dénuement final et une foi inébranlable en l'Eternel.

Décrivant le rite du retournement des morts, pratiqué à Madagascar, le professeur Aimé Randrian le présenta comme un honneur rendu aux ancêtres par la famille, culte qui a servi de tremplin à la diffusion des religions parvenues ensuite dans la grande île.

« Je crois en la résurrection de la chair » : la formule du Credo est l'espérance profonde du père Dominique Nicolas, celle de la victoire sur la mort, annoncée dans la Bible et réalisée par Jésus-Christ. Dès lors le croyant est engagé dans un combat contre toutes les formes de mort, dont la pire est la mort intérieure.

Enfin, madame Rhamane décrivit les splendeurs du paradis réservé au plus petit des croyants musulmans : merveilles qui ne sont  rien par rapport au bonheur infini de retrouver ses proches et de se noyer dans l'amour divin.

Quelques petits pas, ensemble, autour de notre commune condition, la mort comme une porte ouverte et l'amour comme une espérance : cadeaux précieux d'une soirée à renouveler !

 

                                                             Maguy Minonzio

 

Photos© DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 27 novembre 2014 - Rubrique lire, écouter, regarder

Dans le paysage médiatique actuel, RCF tient une place unique.

RCF Parabole fait partie d’un réseau de radios associatives reconnues d’intérêt général qui vit grâce au soutien de ses auditeurs. Ainsi, la place de la publicité est limitée, et cela permet de préserver l’indépendance de notre radio et la qualité de ses programmes.

Pour lui permettre de poursuivre sa mission, RCF Parabole fait appel à votre soutien financier en organisant du 24 au 30 novembre son « RADIO DON 2014».

Une semaine de mobilisation pendant laquelle RCF vous propose une programmation spéciale, des évènements dans toute la France, des témoignages, débats, reportages...

 

Votre radio locale vous propose quotidiennement une actualité près de chez vous, des émissions culturelles, musicales, des rendez-vous spirituels, des débats, la retransmission d’évènements locaux…

Pour continuer sa mission d’évangélisation et de proximité en vous proposant un regard différent sur la vie et une parole d’espoir...

Pour créer du lien entre les générations et laisser la parole à celles et ceux qui ne l’ont pas


RCF Parabole a besoin de votre soutien financier !

 

FAITES UN DON :(déductible à hauteur de 66 % de vos impôts, si vous êtes imposables)

Dès maintenant :

envoyez votre chèque à l’ordre de RCF Parabole – 7 boulevard Voltaire 21 000 Dijon.

- ou composez le 0 810 333 777 (prix d’un appel local)

ou rendez-vous sur le site : www.jesoutiensrcf.fr.

 

Votre don permettra à l’équipe de RCF Parabole d’assurer sa mission tout en renouvelant le matériel des studios et des émetteurs pour être toujours plus proche de vous !

 

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 novembre 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Le dimanche 16 novembre en l'église de la Visitation à Chevigny-saint-Sauveur, 18 jeunes âgés de 15 et 16 ans ont reçu le sacrement de confirmation. C’est le père Eric Millot, vicaire général, qui présidait cette célébration qui s’est déroulée dans un climat de prière et de fête.

Après avoir cheminé ensemble, pour la plupart depuis le catéchisme primaire et avec les mêmes animatrices, ils ont manifesté le désir d'être habités pleinement par l'Esprit Saint. L'assemblée présente à cette célébration, augmentée des familles de ces jeunes, a été très touchée par le sérieux de leur démarche, par la force de leur témoignage et celui de leurs animatrices, et par les mots très simples et très forts de l'homélie du père Eric Millot.

« Que votre confirmation d’aujourd’hui - dit-il - soit un élan réel dans votre vie de chrétiens. Qu’elle vous permette de prendre pleinement votre place dans l’Eglise et que chacun ait le souci de vous laisser votre place, de vous laisser apporter votre jeunesse, votre dynamisme, vos remises en cause, la fraicheur de votre foi à toute l’Eglise et en premier lieu à votre communauté paroissiale qui vous a accompagnés jusque-là ».

Et le vicaire général de conclure : « Aujourd’hui, Dieu vous marque du Saint-Esprit : c’est le don de Dieu. Ce don, n’allez pas le cacher comme le troisième serviteur de la parabole. Mais que ce don produise du fruit pour vous et pour tous ceux que vous rencontrerez ».


                                              Père André Jobard
                               Curé de la paroisse de la Visitation



Photos : © Charles Marquès

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 25 novembre 2014 - Rubrique lire, écouter, regarder

C’est le jeudi 20 novembre que s’est tenu le vernissage de l’exposition « Voyages en intériorité » de sœur Marie-François Lin, au Centre Universitaire Catholique de Bourgogne (CUCDB).

La religieuse et artiste, née en 1935 à Taiwan et membre de la branche contemplative de la congrégation des sœurs de Notre-Dame de Sion, était présente pour l’événement, en compagnie d’une cinquantaine de personnes dont l’archevêque de Dijon et les responsables du CUCDB.

L’exposition, composée d’une quinzaine de tableaux d’art contemplatif, était présentée dans le hall principal de l’établissement, aux yeux notamment des nombreux étudiants qui y passent chaque jour.

Philippe Richard, directeur général du CUCDB, a introduit ce vernissage en partageant l’émotion qu’il avait eu en découvrant cette exposition quelques mois auparavant à Strasbourg : « La peinture de sœur Marie-François est une illustration que l’art peut amener à un dépassement de soi-même ». Il remercia chaleureusement la religieuse, qui prit ensuite la parole en français et en public pour la première fois de sa vie !

Sœur Marie-François a expliqué l’importance de la peinture pour elle, qu’elle associe toujours à la musique : « La musique fait partie de mon cheminement quotidien. Mes tableaux sont une composition musicale ». La religieuse improvisa d’ailleurs quelques notes à l’harmonica au cours de son intervention.

Sœur Marie-François a également expliqué son amour pour Dieu (« Sans l’amour du Christ, je ne peux pas tenir ! ») et sa présence essentielle à toutes ses œuvres : « Je peins la création de Dieu, et notamment les éléments oubliés, négligés, de la création de Dieu. Peindre, c’est la joie de donner ce que j’ai reçu de Dieu ».

Mgr Minnerath prit ensuite la parole, soulignant le moment d’intense spiritualité vécu par l’assemblée qui contemple ces tableaux.

L’archevêque nota la présence importante de l’élévation dans les œuvres de sœur Marie-François, ainsi que « l’ouverture à aller au-delà, l’expression de la profondeur de l’âme et la profondeur de la réalité de Dieu ».

Après un dernier mot de remerciement du président du conseil d’administration du CUCDB, Pierre-Henri Lemaire, l’assemblée s’est retrouvée autour d’un cocktail, tandis que de nombreux curieux continuaient leur « voyage intérieur » en contemplant les tableaux exposés.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...