Notre Blog Actualités



Posté le 29 dcembre 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Même si beaucoup sont déjà en train de préparer un temps festif en famille ou avec des amis, certains d’entre vous feront aussi le choix d’entrer dans la nouvelle année dans la prière. D’autant plus que l’Eglise a souhaité faire du 1er janvier la solennité de « Marie, mère de Dieu » au dernier jour de l’octave de Noël ainsi qu'une « journée mondiale de prière pour la paix. »

Les paroisses du diocèse n’oublient pas d’inviter à honorer « Marie, Mère de Dieu » et à prier pour la paix, y compris au cours de la soirée du 31 décembre comme le font depuis plusieurs années la paroisse Notre-Dame de Dijon et d'autres. Quelques unes des initiatives des paroisses du diocèse sont indiquées dans le pdf ci-dessous.

Vous pouvez aussi lire le message du Pape François pour la Journée mondiale de la Paix (1er janvier 2015) en cliquant sur ce lien.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 dcembre 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

En ces jours de Noël, chaque paroisse du diocèse a vécu de belles liturgies dont la fréquentation reste toujours aussi importante. Il est vrai que cette fête de Noël reste importante pour tous les chrétiens, qu’ils participent régulièrement aux célébrations ou plus rarement.

Pour l’archevêque de Dijon aussi, ce fut l’occasion de rencontrer différents groupes de chrétiens et de célébrer avec eux.

Personnes détenues à la maison d’arrêt, piétons blessés à l’hôpital.

Dès le mardi 23 décembre, l’archevêque a célébré la messe de Noël à la maison d’arrêt de Dijon. Accompagné par le P. Raoul Mutin, aumônier à la maison d’arrêt, et toute l’équipe d’aumônerie, plusieurs dizaines de personnes détenues, femmes et hommes, ont pu ensemble écouter cette Bonne Nouvelle de la naissance du Sauveur.

Mercredi 24, avant même de commencer les célébrations de la Nuit de Noël, Mgr Minnerath s’est rendu au chevet des piétons qui ont été fauchés dimanche soir dans les rues de Dijon. Ainsi il a souhaité leur apporter personnellement le réconfort de toute la communauté catholique comme il l’avait fait dans le communiqué publié dès lundi.

Noël à la maison de retraite des prêtres âgés et à la cathédrale.

C’est à la Maison du Clergé, maison de retraite des prêtres âgés, que Mgr Minnerath a célébré la nuit de Noël, prenant ensuite le temps d’un moment convivial avec eux.

Et en ce jour de Noël, c’est bien sûr à la cathédrale que Mgr Minnerath a présidé la messe Pontificale de Noël. Au cours de cette messe chantée par la maitrise, entouré de l’ensemble des chanoines du chapitre, L’archevêque a rappelé que Noël devrait rester une surprise pour tous les chrétiens : Dieu se glisse dans notre humanité et l’homme découvre progressivement qu’il est fait pour être avec Dieu. La religion est faite pour rendre l’homme meilleur. Or aujourd’hui, certains événements nous interrogent : « Le vrai Dieu n’est pas la projection de nos faiblesses : notre société, connait-elle le vrai Dieu qui se révèle ainsi, dans la nativité du Sauveur, dans sa venue dans notre humanité ? »

Enfin la célébration des vêpres pontificales a été encore l’occasion de voir la cathédrale remplie de fidèles et des si belles voix du chœur de la maitrise de la cathédrale dirigée par Etienne Meyer.

 

Photos : Marie-Dominique Trapet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 dcembre 2014 - Rubrique Evénements

Retrouvez tous les horaires des offices religieux de Noël 2014 dans toutes les paroisses du diocèse de Dijon !

Il suffit de consulter le PDF ci-dessous.

A noter : La messe pontificale présidée par l'archevêque de Dijon le jeudi 25 décembre à 10h à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon ainsi que les vêpres pontificales à 17h. (Offices chantés par la Maitrise de la cathédrale)

Belle fête de Noël à tous.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 dcembre 2014 - Rubrique Vocation

Dans la magnifique église Saint-Aignan jouxtant le séminaire d'Orléans, Deo Thomas, séminariste du diocèse de Tuticorin (Inde) en cinquième année de formation, a été institué lecteur et acolyte le 17 décembre.

Ces deux étapes ponctuent son avancée vers l'ordination diaconale et presbytérale.

Après les paroisses Pouilly-en-Auxois et Marsannay-la-Côte, Deo est actuellement accueilli par la paroisse Dijon-Notre-Dame et l'aumônerie du lycée Carnot. C’est un enracinement local précieux pour ce séminariste envoyé par le diocèse de Tuticorin en Inde.

Ce 17 décembre, plusieurs prêtres du diocèse (les Pères Paul Houdart, délégué diocésain à la formation des séminaristes, Antoine Amigo, Michel Pailley, Franck Molard) ainsi que Gilbert Girieu, diacre, ont fait le déplacement jusqu’à Orléans pour vivre cette célébration présidée par Mgr Michel Pansard, évêque de Chartres.

 

Ci-dessous, une présentation des ministères institués et des photographies de la célébration.

 

Les ministères institués font partie des étapes sur le chemin qui conduit vers l’ordination d’un diacre ou d’un prêtre.

Les plus anciens parmi nous se rappellent peut-être qu’avant le concile Vatican II, pour ceux qui se préparaient à devenir prêtres, on parlait d’ «ordres mineurs » (portier, exorciste...). Le pape Paul VI a préféré conserver que deux de ces étapes mais en les détachant complètement du sacrement de l'ordre. Lectorat et acolytat sont désormais des ministères « institués ». Si en théorie, ils pourraient être conférés à des laïcs, on constate que jusqu’à présent, ils ne sont guères conférés qu'à des hommes se préparant au sacrement de l'ordre.

Celui qui est institué « lecteur » et « acolyte » reçoit, d’une manière reconnue et durable, la charge d’un service que bien des chrétiens peuvent rendre occasionnellement comme c’est le cas pour chacune de nos célébrations. Celui qui est institué lecteur et acolyte est alors appelé à être le signe de l’importance de ce service dans l’Eglise.

Le lectorat ; le service de la Parole de Dieu.

Ce service peut se vivre sous de multiples formes : la méditation et l’étude de la Bible, la proclamation au cours des célébrations, dans le cadre de la catéchèse ou de l'initiation aux sacrements, l’évangélisation sous toutes ses formes.

Mais, pour pouvoir être un témoin fidèle de la Parole de Dieu autour de lui, le lecteur doit avant tout lire, connaître la Parole de Dieu et s'en nourrir quotidiennement. C’est ce que signifie le rite de l’institution lorsque l'évêque remet le livre de la Sainte Écriture en disant au candidat :

« Recevez le livre de la Sainte Écriture
et transmettez fidèlement la Parole de Dieu:
qu'elle s'enracine et fructifie dans le coeur des hommes.»

L’acolytat ; le service de la prière communautaire et de l’Eucharistie.

La célébration de cette institution rappelle que celui qui est institué acolyte est au service du corps du Christ à la fois dans l’Eglise et dans l’Eucharistie.

Avant de passer de ce monde à son Père, le Seigneur Jésus a confié le sacrement de son corps et de son sang à l'Église, comme source de sa construction et de son développement, et coeur de sa vie.

Bien sûr, l'acolyte n’est vraiment serviteur du Corps du Christ que s'il en vit lui-même. Il est donc appelé à grandir jour après jour dans la foi et la charité, à animer la prière de l’assemblée, y compris en distribuant l’eucharistie, à vivre au service de toute l’Eglise, peuple de Dieu, avec une attention toute particulière envers les pauvres et les malades.

L'acolytat est signifié par la remise au nouveau ministre d'une patène et d'un calice:

« Recevez ce pain et cette coupe de vin
pour la célébration de l'eucharistie,
et montrez-vous digne de servir la table du Seigneur et de l'Église.»

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...