Notre Blog Actualités



Posté le 28 dcembre 2011 - Rubrique Jeunes

Ils ont quitté Dijon et les différentes villes de Bourgogne et de Franche-Comté ce 27 décembre.


60 jeunes originaires des diocèses de la région ont entrepris de voyager jusqu’à Berlin pour participer au rassemblement européen qui a lieu cette année dans la capitale de l’Allemagne et rejoindre les 30000 jeunes originaires de tous les pays d’Europe qui vont se réunir autour des frères de la communauté de Taizé pour vivre 5 jours de réflexion, échanges et prières.

Initiée par Frère Roger, le fondateur de Taizé, et poursuivie aujourd’hui par frère Aloïs et toute sa communauté, c’est désormais une tradition : chaque année, Taizé réussit ce pari de réunir des dizaines de milliers de jeunes dans une capitale européenne pour un « pèlerinage de confiance ».

Jusqu’au 2 janvier, accueillis dans des familles ou des paroisses de toute la ville, ils vont pouvoir réfléchir, discuter, méditer et prier à partir de la lettre écrite par Frère Aloïs : « Vers une nouvelle solidarité ». C’est la première fois que ce rassemblement européen a lieu à Berlin, mais la communauté de Taizé rappelle que depuis longtemps, des frères sont venus à Berlin, y compris lorsque la ville était partagée par le mur : « La première visite d’un frère de Taizé a Berlin remonte a 1955. Dès que, en 1961, le mur a été construit, coupant la ville en deux, les frères ont multiplié leurs visites à Berlin-Est. De nombreux groupes de prière s’y sont formés dans les années ‘80. Frère Roger y est allé en 1986 pour une étape du « pèlerinage de confiance ». Il avait fallu demander aux autorités communistes la permission de célébrer une prière : celle-ci a eu lieu simultanément dans deux grandes églises, catholique et protestante, réunissant six mille jeunes d’Allemagne de l’Est. La permission avait été accordée à condition qu’il n’y ait pas de participants de l’Ouest. Cette époque est maintenant révolue et Berlin est un symbole pour tous ceux qui, à travers le monde, essayent de franchir des murs de séparation pour répandre la confiance. »

La communauté annonce dès maintenant qu’en Août 2015 aura lieu à Taizé un rassemblement international pour les 75 ans de la communauté et les 100 ans de la naissance de frère Roger, un « Rassemblement pour une nouvelle solidarité ».

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 28 dcembre 2011 - Rubrique Evénements

C’est une grande émotion qui a conclu les Vêpres pontificales de Noël à la cathédrale de Dijon. En effet, après 20 ans de service, c’est la dernière fois que M. Alain CHOBERT, maître de chapelle de la cathédrale et chef du chœur de la Maitrise, dirigeait le chant des Vêpres.  


On sait bien qu’Alain Chobert, en plus de ses qualités de musicien unanimement reconnues, a su être un merveilleux pédagogue pour les générations de « maitrisiens » qu’il a dirigés et un excellent animateur liturgique. Outre sa connaissance des œuvres les plus belles du répertoire religieux, il a su donner aux élèves de la Maitrise l’amour du chant choral et leur a appris combien la musique et le chant sacré servaient la liturgie.


Aussi, à la fin des Vêpres, Mgr Minnerath, archevêque de Dijon, a pu annoncer à celui qui venait de poser sa baguette de chef de chœur et à la nef remplie de fidèles que le pape Benoît XVI avait nommé M. Alain CHOBERT « Chevalier de l’ordre de Saint Grégoire le Grand. »


Cette distinction créée en 1831 est accordée par le pape aux chrétiens qui ont particulièrement bien servi l’Eglise. Toute l’assemblée a pu se réjouir de cette distinction et féliciter le nouveau retraité.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 23 dcembre 2011 - Rubrique Evénements

Retrouvez les horaires de messe de Noël de Dijon et de ses alentours !


Téléchargez-les ci-dessous ou dans l'onglet "le diocèse" - rubrique "horaires de messe".



Pour information, la cathédrale Saint-Bénigne, l'église Saint-Pierre, l'église Saint-Bernard, l'abbaye de Cîteaux et le Carmel de Flavignerot proposent des messes à minuit. 

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 22 dcembre 2011 - Rubrique Vie du diocèse

Ce sont près de 1000 chrétiens qui, tout au long de la journée, sont venus ce mercredi 21 décembre dans l’église Notre-Dame de Dijon pour recevoir le sacrement de pénitence et de réconciliation. Depuis quelques années, en effet, avant chaque fête, le doyenné Dijon-Centre organise cette journée du pardon afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir rencontrer un prêtre pour vivre ce temps de confession.

Tôt le matin jusqu’à tard le soir, une douzaine de prêtres sont présents auprès d’une petite table, prêts à accueillir ceux qui souhaitent relire leur vie à la lumière de la Parole de Dieu et y découvrir un chemin de conversion. Un feuillet mis à la disposition de toutes les personnes qui entrent dans l’église permet de se préparer à cette rencontre avec le prêtre en relisant des textes bibliques et leurs commentaires.

Pour ceux qui ne souhaitent pas vivre la démarche du sacrement, des personnes – laïques, diacres ou religieuses – sont  également disponibles pour un temps d’écoute et de dialogue.

Les chrétiens ayant participé à cette journée du pardon  disent combien ils apprécient à la fois la disponibilité d’un grand nombre de prêtres et aussi de pouvoir choisir l’horaire qui leur convient le mieux.

D’autres temps de confessions sont également proposés avant Noël dans toutes les paroisses de Dijon et du diocèse pour ceux qui n’ont pas pu participer à cette journée du Pardon.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...